fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Photographie de stock - stock.xchng

Excursion à Uluru au lever du soleil au départ d’Ayers Rock

Views 38

 Fascinez vous pour les couleurs changeantes d’Uluru en fonction de la lumière et découvrez la splendeur de l’arrière-pays australien à l’aube.
 Optez pour une visite guidée à pied autour de la base d’Uluru et voyagez jusqu’au magnifique Mutitjulu Waterhole pour voir les anciennes peintures rupestres.
 Une expérience vraiment unique à ne pas manquer !

La beauté de Ayers Rock

Le Kata Tjuta

 

 

Points forts

  • Guide professionnel, sympathique et instructif

Levez-vous de bonne heure et voyagez jusqu’à la zone d’observation de Talinguru Nyakunytjaku pour admirer le soleil qui se lève sur Uluru.
Dans le calme et le silence, prenez une tasse de thé ou de café et laissez-vous envahir par la spiritualité de l’arrière-pays australien.
Laissez-vous hypnotiser par l’évolution des tons d’Uluru dans la lumière du matin.

Après avoir assisté au lever du soleil, rendez-vous à Uluru.
Pour ceux qui souhaitent monter le rocher vous serez redirigé vers le point de randonnée ou vous pourrez choisir de visiter autour de la base avec votre guide.
Ensuite, rendez vous au magnifique point d’eau de Mutitjulu et écoutez les histoires de la Création pour mieux comprendre pourquoi cette région est sacrée pour les peuples autochtones.
Regardez l’histoire prendre vie à mesure que vous vous promenez pour voir les anciennes peintures rupestres.

Après cela, visitez le centre culturel d’Uluru-Kata Tjuta où vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire et la culture aborigène, et découvrir les arts et l’artisanat traditionnels.

Remarque : il est impossible d’acheter de la nourriture lors de la visite. Veuillez vous organiser avec votre hôtel pour prendre votre petit-déjeuner plus tôt ou pour emporter un coffret petit-déjeuner.

Respect de la culture indigène
Les visites des sites indigènes peuvent changer sans préavis, en raison des obligations culturelles et de cérémonie.
Les Anangu (propriétaires terriens aborigènes) considèrent Uluru comme un site sacré et découragent vivement l’ascension du rocher.