fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Cathédrale de Salamanque - Architecture

Le couvent San Esteban

Views 50

Le cloître des rois

Peu fréquenté en hiver, il est néanmoins conseillé de venir le découvrir lors des heures creuses (tôt le matin ou à l’heure du repas, vers 13h00 – 14h00) afin de profiter d’intenses moments de plénitude et tranquillité prodigués par ce lieu idéal au recueillement et à la méditation. Les fines colonnes de style renaissance soutenant les arcs laissent filtrer la lumière du soleil sous les ogives. Des miroirs sont placés ça et là et permettent de contempler longuement le travail de portée des élégantes voûtes.

Site archéologique - Site du patrimoine mondial

Le Panthéon des théologiens est une petite salle située à l’opposée de la cour par rapport à l’entrée dans le cloître. Elle abrite aujourd’hui la tombe de fameux théologiens dominicains issus de l’Université de Salamanque, mais elle a jadis été le lieu de discussions ayant eu un impact sur l’actuelle constellation du monde… Laissez-vous immerger par l’ambiance sonore et le commentaire documentaire (en espagnol uniquement) qui y est joué. Vous vous retrouverez ainsi projeté des centaines d’années en arrière et vous vous imaginerez discuter la nature et les droits des autochtones (les « Indiens ») découverts par les expédition de Christoffel Coulomb. Je ne peux à ce sujet que conseiller la lecture de « la Controverse de Valladolid » (Jean-Clade Carrière). Le dominicain Bartolomé de Las Casas (fidèle aux préceptes de son ordre), y défend les droits et l’humanité des Indiens face au philosophe Sépulveda, qui les accable au contraire et cherche à démontrer leur nature servile. Ces personnages ont existé et des débats similaires ont eu lieu dans cette même salle du couvent San Esteban ! Une véritable machine à remonter le temps, vous dis-je !

Couvent de San Esteban - Couvent

Le cloître du haut

Avant de monter à l’étage, arrêtez vous un instant dans la sacristie, de facture plus récente, mais tout aussi impressionnante de grandeur. Finalement, empruntez l’exceptionnel escalier de Soto, symbolisant l’accès à la connaissance et à la Vérité, véritable leitmotiv des dominicains et base de certaines de leur liturgies. Les hauts parleurs disséminés créent d’ailleurs un effet saisissant lors de l’ascension de ces marches monumentales.

Couvent de San Esteban - Institut religieux

Depuis la promenade aérienne, on peut rejoindre le chœur de l’église et profiter d’une formidable vue sur l’ensemble de celle-ci.

Informations pratiques

tarifs : normal – 4 €

réduit (dont étudiants) – 2€

Jean-Baptiste Gibily