fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Galerie East Side - mur de Berlin

Friedrichstrasse

Views 31

D’Unter den Linden à Checkpoint Charlie

Friedrichstrasse depuis Unter den Linden

Friedrichstrasse est un axe majeur de Berlin, reliant la ville du nord au sud, et ce depuis plus de trois siècles.

Si son apogée date de la Belle Epoque, quand la rue abritait toutes sortes de cafés, échoppes et cabarets (voir le film « l’Angle Bleu », qui resitue bien ces années à Berlin), elle fut massivement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale.

Elle fut peu à peu réhabilitée, restant un haut lieu de la vie nocturne pendant l’existence du Mur.

Lorsque nous l’empruntons, au carrefour d’Unter Den Linden, nous nous dirigeons vers Kreuzberg, et plus précisément Checkpoint Charlie, célèbre barrage qui marquait la séparation entre la zone américaine et la zone russe pendant les décennies d’occupation.

La rue est aujourd’hui bordée de boutiques de luxes (les hommes d’affaires berlinois, quand ils ne vont pas près de Ku’Damm, se précipitent ici dans les boutiques de costumes et chemises), de grands magasins, d’hôtels et d’ensembles de bureaux.

Checkpoint Charlie

Plus loin vers le sud, nous tombons sur un point-clé de l’histoire berlinoise : Checkpoint Charlie. Ici on peut tout savoir sur le Mur.

Le barrage avec la guérite et les sacs marrons entassés que l’on voit aujourd’hui ne sont pas très authentiques, mais qu’importe, on s’y croirait, et les touristes sont ravis.

D’ailleurs, deux (faux ?) soldats, l’un américain, l’autre russe, n’hésitent pas à se faire photographier avec les visiteurs en plein milieu de la rue.

On trouve aussi des restes du Mur, mais qui ont peu d’intérêt comparés à l’East Side Gallery de Friedrischain

La façade du Mauermuseum

En fait, le plus intéressant à Checkpoint Charlie, c’est le Mauermuseum (Musée du Mur).

Une entrée un peu onéreuse (9,50 euros) mais cela vaut le coup, tant il transmet bien les conditions de séparation et l’ambiance de la ville entre 1961 et 1989.

Cela commence par une salle expliquant le Blocus de Berlin (1948-1949) et ses conséquences sur la reconstruction de la ville après la guerre.

Au premier étage, on découvre des photos incroyables de moyens imaginés pour traverser le Mur (en ULM, avec une perche, par les égouts…), des vidéos retraçant la construction et la Chute (avec évidemment le célèbre concert improvisé de Rostropovitch) et des oeuvres d’art liées au “Mur de la honte”.

 Une très intéressante plongée dans cette période de l’Histoire qui fait fantasmer tous les Européens venant à Berlin…

Informations pratiques

> Pour se rendre à Checkpoint Charlie et au Musée du Mur, il faut descendre à la station Kochstrasse, sur la ligne U6.

Le site du Mauermuseum [en Français] http://www.mauermuseum.de/index-french.html 

Nicolas TORJMAN © Azurever.com