fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Hambourg - Berlin

Kreuzberg

Views 26

Une vie de bohême

La croix de Kreuzberg

Le quartier de Kreuzberg (littéralement « la montagne de la croix ») était autrefois un faubourg ouvrier de la ville, mais avec l’extension urbaine, c’est aujourd’hui un quartier central où les « bourgeois bohèmes » se sont installés…

A la fois un quartier chic et populaire, Kreuzberg est aussi bien peuplé d’Allemands pure souche que de membres de communautés, notamment turcs.

Il est idéal de commencer la visite du quartier par la fameuse colline qui lui a donné son nom.

Elle se trouve dans un petit parc, Victoriapark, près de la station de S-Bahn Yorckstrasse.

En haut on trouve un petit monument avec une croix de fer (la fameuse « kreuz » !) d’où on a une superbe vue sur le quartier.

Découvrez aussi le Berlin Pass

Façade d’un immeuble sur  Bergmannstrasse

Pour découvrir un peu plus l’histoire du quartier, on peut toujours visiter le Kreuzberg Museum, mais l’essentiel n’est pas là.

Il faut se diriger en effet vers le quartier populaire de Kreuzberg, « Kreuzberg 61 ».

Compris entre Bergmannstrasse et Marheinekeplatz, on y trouve de nombreuses boutiques, des restaurants en tous genres (et notamment d’excellentes cantines turques), des animations de rue (en été, c’est tous les jours).

Sur Bergmannstrasse en particulier, de nombreuses animations avec musique ont lieu toute la journée et, ce qui ne gâche rien, certains de ses immeubles sont magnifiques.

C’est ici que se concentrent nombre d’ateliers d’artistes, cafés branchés et antiquaires de la ville.

A l’intérieur du Musée Juif…

Enfin, pour se cultiver, l’une des attractions principales de Kreuzberg est son musée juif.

Bâtiment à l’architecture d’avant-garde (vu du ciel, le toit représente un éclair et a été surnommée « between the lines » par son architecte, Daniel Liebskind), il ouvre un chemin vers l’histoire des juifs d’Allemagne, bien sûr en évoquant l’Holocauste.

En effet cette grande tour vide d’une vingtaine de mètres, sombre et glaciale, rappelle le génocide juif de la Seconde Guerre mondiale.

Toutefois le musée permet aussi de découvrir toute l’histoire du peuple juif, à l’aide de maquettes de synagogues, en racontant le déroulement de certains rites et le rôle qu’ont pu jouer certains grands mécènes juifs pour la vie culturelle berlinoise (en particulier pour étoffer les collections de l’île aux Musées ).

Pour 5 euros l’entrée, on y passe bien une demi-journée.

Informations pratiques

> Le quartier de Kreuzberg s’articule autour de Mehring Platz (à l’ouest) et de Kottbusser Tor (à l’est, sorte de Belleville berlinois).

Les lignes U1 et U7 traversent le quartier d’est en ouest.

Site du Musée Juif de Berlin (en Allemand ou Anglais) http://www.juedisches-museum-berlin.de/site/DE/homepage.php

Nicolas TORJMAN © Azurever.com