fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Naoussa - Cyclades

La cuisine Crétoise (Crète)

Views 1.44k

Amateurs de gastronomie ou simple touriste, qui n’aimerait pas manger ? Aussi, laissez-vous tenter par la cuisine crétoise, une cuisine riche du terroir. Si la plupart des touristes se contentent de goûter aux plats grecs servis dans les divers restaurants, je vous propose de découvrir les secrets de la gastronomie crétoise : les véritables plats traditionnels crétois.

Olives crétoises

Il est bon de savoir que la Crète est un pays riche en oliviers, il n’est donc pas étonnant de découvrir dans les délicieux plats les olives et dans la plupart des recettes, l’huile d’olive. Régime diététique particulièrement savoureux, l’huile d’olive est utilisée dans la cuisson des plats à la place des huiles, des graisses ainsi que des beurres : Un bon point pour notre silhouette !

Dans la liste des plats traditionnels d’autre part, on peut trouver au début du repas les fameux mezze qui sont des petits cocktails faits de concombres, de tomates, de pois chiches et d’olives marinés servis pendant l’apéritif. Vous les trouverez dans les nombreuses tavernes crétoises.

La gastronomie traditionnelle de la Crête se spécialise parallèlement dans la cuisson de l’escargot en ragoût, en apéritif ou frits.

Pour les plats de résistance, les légumes et les herbes aromatiques ne sont pas en reste : l’île regorge de tomates, d’haricots verts, d’aubergines, d’oignons, de pommes de terre, de choux, … tous s’associant pour fournir un bon plat avec les nombreuses herbes comme le dictame, la sauge, le romarin et l’origan.

Ce sont elles qui donnent aux plats crétois leurs saveurs et effluves uniques. Et évidemment, pour le dessert, on a les coutumiers desserts crétois : les kalistsouniaon ainsi que de nombreux chaussons fourrés comme les pitas, les bougatsès, les tiropitès, les vlita, et les kalitsounia, …

Raisins crétois

La cuisine crétoise est à l’image de l’île: simple et savoureuse.

Elle ne diffère pas vraiment de la cuisine grecque en général, mais reste pourtant à l’image de son terroir : si vous appréciez une cuisine basée sur des produits sains et qui laisse exploser en bouche 1001 saveurs et senteurs; si vous appréciez aussi l’originalité et la simplicité; la cuisine crétoise vous comblera !

Premier constat : la majorité des plats sont préparés à l’huile d’olive. Les réputées oliveraies fournissent – grâce à des exploitants, véritables artisans dans l’âme – une huile d’une saveur et d’une pureté probablement sans égal dans le monde méditerranéen.

Deuxième constat : sauf dans les établissements touristiques, l’usage veut que chacun aille en cuisine pour choisir ses plats. Sympa et facile. Surtout si on parle pas grec : on peut composer son menu avec un minimum de vocabulaire et beaucoup de gestes. Reste à savoir quoi manger …

Spécialités crétoises :

Pour calmer une petite faim, voilà les délicieux feuilletés fourrés triangulaires dont les Crétois sont si friands. Au fromage, ce sont les "tiropita"; à la viande ils se nomment "creatopita"; et aux épinards ce sont les "spanakopita".

Pour ouvrir l’appétit, une multitude de préparations bien tentantes se proposent : "feta" (fromage traditionnel), "dolmades" (feuilles de vigne farcies au riz), "zatziki" (fromage blanc avec ail haché et concombre), "salata koriatiki" (salade de tomates, oignons, concombres et fromage blanc sec), …

La pêche en Crète

Arrivent les plats de consistance … Les amateurs de viande (souvent servie grillée, en brochette ou en sauce) se rueront sur les "souvlaki" (brochettes de viande arrosées de citron) et "keftedes" (boulettes de viande assaisonnées); sur le "stifado" (veau braisé aux oignons) ou les "souzoukia" (boulettes de viande, très épicées, en sauce tomate).

Si vous préférez les produits de la mer, voici le traditionnel "octopus" (poulpe) souvent servi en salade et les classiques "kalamares" (calamars servis frits). Sans oublier le "barbounia" (du rouget toujours frais pêché).

D’autres préparations classiques ? La "moussaka" (gratin d’aubergines et viande hachée, servi avec une sauce béchamel), les "papoutsaki" (aubergines farcies et gratinées) ou les "saligaria" (petits escargots gris servis en sauce).

Pour terminer le repas (aussi copieux soit-il !..), voici les desserts : la "karpouzi" (pastèque), le "stafilla" (raisin) et le "peponi" (melon) garniront le plateau de fruits. Au rayon pâtisseries, voici les "loukoumades" (beignets au sésame et au miel) et les "baklava" (gâteaux sucrés au miel, aux noix et aux amandes).

Un mot des boissons ! N’hésitez pas à déguster les flacons locaux ! Si le traditionnel "ouzo" (variante locale du pastis français) accompagne à merveille "mezzes" et amuse-gueules, pendant le repas, privilégiez les vins locaux. Rouges, rosés ou blancs, bouchés ou non, ils sont souvent très agréables (et faciles …) à boire.

Un grand classique : le "retzina", vin grec résiné à boire très frais. En choisissant plutôt un "retzina" de Hania ou d’Heraklion, plus doux que celui du continent.

Vous souhaitez organiser un voyage en groupe en Crète ?  Devis Groupes