fbpx

logo-trvlr-media-voyage

Notre newsletter

Les marchés de Sydney

Views 15

Les marchés se multiplient à Sydney et on y trouve de tout, même ce que l’on est pas venu chercher, au détour d’un stand ou d’un café.

Sydney est une ville divisée en de nombreux quartiers ou « suburbs » dont chacun, ou presque, a son propre marché.

Pour la plupart ouverts le samedi ou le dimanche, vous pourrez vous y rendre entre dix heures du matin et quatre-cinq heures du soir.

« Faire les marchés » étant une activité divertissante pour tous, je vous recommande de tous les visiter (d’autant qu’en vous perdant pour les trouver, vous visiterez les quartiers) même s’ils présentent chacun un intérêt inégal.

Les indispensables

Le marché des Rocks, tout d’abord, se démarque des autres en étant ouvert deux jours par semaine : le samedi et le dimanche.

Il est ensuite remarquablement situé, en plein cœur du quartier, à deux pas du Harbour Bridge et à quelques minutes à peine de l’Opera House. Ou comment faire d’une pierre trois coups !

Tout le long du marché se trouvent des dizaines de cafés, de restaurants (dont la pâtisserie française La Renaissance) et de bars (dont un bar bavarois qui, en passant, vaut le détour !).

Le marché en lui-même propose de nombreux stands de décorations, allant des cadres à photos aux bibelots de toutes sortes, des livres, des bijoux mais peu de vêtements, ce qui le démarque encore une fois des autres marchés.

Si vous avez une petite faim, vous pourrez acheter au marché même des marrons chauds ou du chocolat, des épis de maïs cuits ou des barres de nougat.

D’autant que les tentes aux couleurs orangées qui surplombent les stands donnent au marché une atmosphère reposante et intime, à l’instar des Rocks et de leur ambiance figée dans le temps.

Le marché de Glebe, à dix minutes en bus du centre ville, est dans un genre tout différent un marché « à voir absolument ».

Vous y trouverez principalement des vêtements, robes et t-shirts à bas prix, mais aussi des bijoux, des objets de décoration, des chaussures et à peu près tout ce qui existe.

Divisé en deux, il vous faudra passer la première partie du marché pour atteindre la seconde où s’entassent les stands de nourriture et de boissons.

Dernier détail qui fait du marché de Glebe une attraction à ne pas manquer : situé dans l’école public du quartier, il dispose d’une étendue d’herbe où beaucoup se reposent ou jouent au rugby.

De tous les points de vue, Glebe est donc un marché vivant où vous ne pourrez vous empêcher de rester plusieurs heures. Le marché de Glebe n’est toutefois ouvert que le samedi.

Le Fish Market, mondialement connu, est le plus grand marché de poisson de toute l’hémisphère Sud et le second marché du monde en terme de variétés de poissons.

Situé à une vingtaine de minutes de marche de Glebe et à une bonne trentaine de minutes de la City, le marché surplombe la baie de Blackwattle, en continuité du port de Sydney. Pour vous y rendre, suivez simplement l’odeur de poisson.

Ouvert tous les jours, vous l’aurez compris, le Fish Market propose une étonnante variété de poissons et de fruits de mer à très bas prix (vous ne trouverez pas meilleur prix dans tout Sydney). Huîtres, crevettes, homards… rien n’est cher ! Et tout y est bon.

Vous pourrez acheter ou manger sur place à votre convenance, mais sachez que vous en aurez pour votre argent et que les serveurs n’hésitent pas à vous servir des kilos de nourriture !

A noter que le Fish Market est également très prisé pour ses fromages. En effet, vous y trouverez toutes sortes de fromages, du gorgonzola au fromage de chèvre.

Certes, c’est cher, mais il n’y a pas meilleur rapport qualité-prix dans Sydney (le fromage étant une denrée rare).

A noter que les nostalgiques de la France y trouveront des Petits Ecoliers de Lu, fait assez remarquable pour être cité, et que quelques stands proposent des ustensiles de cuisine… pour le poisson !

Autre marché indispensable de Sydney auquel, je l’avoue, je me rends toutes les semaines, et plutôt deux fois qu’une : le Paddy’s Market, situé en plein centre de Sydney, à cinq minutes à pieds de la station de métro Central, est ouvert du jeudi au dimanche.

Marché couvert, vous trouverez dans sa partie droite littéralement TOUT ce que vous cherchez : des souvenirs tels qu’on en trouve dans les magasins spécialisés « touristes », des vêtements, des chapeaux, des montres, des tapis, des jouets, des CD et DVD, des perruques ( !), des sapins de Noël durant la période des fêtes, des bijoux, des chaussures, des fleurs (liste non exhaustive)… mais tout cela n’est pas l’intérêt principal du Paddy’s Market.

En traversant tous ces stands, vous arriverez dans l’aile gauche du marché où une odeur fraîche et saisonnière vous assaillira totalement les narines.

Car si les gens vont au Paddy’s Market, c’est surtout pour ses fruits et ses légumes. Ils sont tellement peu chers que s’en est presque scandaleux !

Les stands de fruits et légumes s’étendent sur une large surface constamment bondée de monde, où les maraichers crient et où les sacs plastiques volent.

Une sorte de souk australien, en somme ! Vous y trouverez les meilleurs fruits et légumes d’Australie, à commencer par les avocats, les mangues et les pommes… pour vous donner une estimation, le kilo de pommes est en moyenne à $2, soit actuellement 1€ !

Parmi les marchés indispensables, je peux finalement citer le Bondi Market qui, bien que moins intéressant que ceux précédemment cités, est un marché relativement correct.

On y trouve beaucoup de choses, avec une prédilection pour les lunettes de soleil ou « sunnies » (ici, c’est ambiance plage !) mais contrairement aux autres, ce marché n’a rien pour le démarquer de ses voisins. Le marché de Bondi est ouvert le dimanche.

A ne visiter que si vous n’avez rien d’autre à faire

Je passerai rapidement en revue ces trois marchés qui ne sont, à mon humble avis, pas ceux vers lesquels il faut se tourner en premier lieu.

Beaucoup de monde fait toute une histoire du Paddington’s Market, ouvert le samedi et si intelligemment situé dans le quartier de Paddington, dans le prolongement d’Oxford Street. Toutefois, j’ai trouvé que ce marché présentait finalement peu de stands et que tout y était un peu cher.

A quoi bon aller dans un marché si c’est pour tout trouver au même prix que dans les magasins ? Il faut toutefois reconnaître que si vous cherchez des vêtements pour chien (véridique !), c’est au Paddington’s que vous trouverez votre bonheur…

Le marché de Surry Hills n’est ouvert que le premier samedi du mois et on comprend pourquoi.

Petit, loin d’être vivant (ce que tout marché est sensé être par définition), le marché de Surry Hills ne propose que des vêtements et quelques antiquités, ainsi que des meubles.

On pourra au moins lui accorder ce bénéfice.

Enfin, et pour clôturer cette page, le Manly Art&Craft Market ! Passez votre chemin.

Il y a de nombreuses choses intéressantes à voir à Manly, mais son marché n’en fait pas partie tant on y trouve peu de choses.

A moins que vous n’aimiez l’art (on y trouve davantage de tableaux que dans les autres marchés, où il n’y en a parfois pas du tout) ou que vous soyez à Manly un samedi ou un dimanche, vous ne perdrez rien à éviter ce marché quand il y en a de beaucoup mieux plus près du centre.

Liens utiles

Site d’informations sur le marché de Glebe

Site d’informations sur le marché de Bondi

Site d’informations sur le marché de Paddington

Tout savoir sur le Fish Market

Tout savoir sur le Paddy’s Market

Marielle Aithamon © Azureva.com