fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Le village de pêcheur de Marsaxlokk, avec les luzzu, bateaux traditionnels locaux

Malte, La Valette et ses lieux magiques

Views 163

Tout d’abord, figurez-vous que La Valette doit son nom… à un Français ! En effet, c’est le grand-maitre de l’Ordre de Malte, Jean Parisot de La Valette, qui fonda la cité au milieu du XVIe siècle. Véritable trésor baroque de la Méditerranée, la capitale de Malte, la Valette, agglomère un nombre impressionnants de majestueux monuments et joyaux d’architecture. D’ailleurs, dans le monde, cette cité classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO est l’une des seules à concentrer autant de beauté dans un espace si restreint. Entre ruelles étroites, palais emplis d’histoires, jardins colorés et panoramas à couper le souffle sur la mer, voici notre sélection de spots à ne pas manquer, dans cette perle de Mare Nostrum. Et comme nous sommes de généreux TRVLRs, nous vous donnons aussi quelques autres des meilleurs endroits à découvrir pour compléter votre escapade maltaise, c’est cadeau ! 

La Valette, le trésor de Malte

Le dédale du centre-ville

Lorsque vous pénétrez l’enceinte fortifiée de La Valette, par la porte monumentale de Bieb il-Belt, vous avez l’impression de faire un bond dans le passé… Cette vieille ville possède un cachet incroyable ! Commencez votre découverte par la longue rue principale qui traverse La Valette : Republic Street. Particulièrement animée, elle contraste avec les rues qui lui sont adjacentes qui sont, elles, plutôt calmes. Flânez le long de cette artère majeure, et laissez vous enivrer par la beauté de ses façades, le vrombissement de ses cafés et restaurants vivants et ses odeurs d’encens. Les multiples influences phéniciennes, arabes et romaines caractérisent clairement tant l’architecture de la capitale maltaise que le mode de vie de ses habitants. En effet, vous remarquerez les moucharabiehs qui habillent les façades, les noms des rues aux consonances phéniciennes… mais également des notes anglaises, Malte ayant longtemps été occupée par l’Empire britannique.

Photo de façades habillées par des moucharabiehs à La Valette, Malte

Les façades sont habillées de moucharabieh colorés, dans la tradition maltaise

Ensuite, choisissez d’emprunter une des rues adjacentes. Chacune d’entre-elles cache un monument mythique ! Par exemple, rendez-vous à la Casa Rocca Piccola, une magnifique demeure du XVIe siècle encore habité par la famille du marquis Piro. Vous pourrez visiter l’ensemble des pièces de la maison en compagnie de ses habitants, qui vous conteront tous les secrets sur les Chevaliers de l’Ordre de Malte et sur la ville de La Valette. Ne manquez pas aussi de découvrir le Théâtre Manoël. Construit par l’ordre Saint-Jean au début du XVIIIe siècle, c’est l’un des théâtres les plus anciens d’Europe ! Plus tard, vous tomberez forcément sur la place du Palais des Grands Maitres, ancienne demeure de Jean Parisot de La Valette et aujourd’hui bureau présidentiel. La découverte de sa salle du trône, de son armurerie et de ses sublimes tapisseries vaut le détour.

La co-cathédrale Saint-Jean, magnifiquement « bling-bling »

Au cœur de la ville, c’est probablement l’édifice qui vous marquera le plus lorsque vous explorerez La Valette… et pour cause ! Édifié en 1577 par l’architecte maltais Cassar, ce chef-d’œuvre baroque possède pourtant une façade extérieure assez sobre qui ne paye pas de mine. Mais à l’intérieur, c’est une véritable merveille que vous découvrirez… attention les yeux ! On y voit des murs enluminés de fines gravures et couverts d’or, d’immenses fresques d’ornementation, et un sol en marbre décoré de mille couleurs. D’ailleurs, ce sol est constitué d’un nombre impressionnant de pierres tombales, où gisent quelques-uns des Chevaliers de l’Ordre de Malte. À l’intérieur, huit chapelles sont disposées tout autour de l’édifice, pour honorer les huit langues qui étaient parlées par les Chevaliers. Très prisé des voyageurs, nous vous conseillons de vous s’y rendre à l’ouverture, pour être certain de pouvoir découvrir ce joyau de La Valette !

L'intérieur de la co-cathédrale Saint-Jean

En entrant dans la co-cathédrale Saint-Jean…

Les jardins de Barraka, véritable oasis 

Après avoir crapahuté dans les rues de La Valette, vous méritez bien une petite pause. Et une pause avec une vue incroyable, ça vous tente ? Prenez un peu de hauteur, et direction les jardins supérieurs de Barraka ! Véritable havre de paix et de fraicheur, ces anciens jardins privés des Chevaliers italiens vous charmeront à coup sûr, avec leurs espaces verts, bougainvilliers et hibiscus. D’ailleurs, ils ont conservé le surnom de Belvédère d’Italie, du fait de l’origine de leurs anciens occupants. Ne soyez pas surpris : chaque midi, un coup de canon est tiré depuis ces jardins, en mémoire du Grand Siège de Malte par les troupes ottomanes. Sur place, vous profiterez également d’une magnifique vue sur les Trois Cités et le Grand Port.

Personne se relaxant autour de la fontaine dans les jardins supérieurs de Barraka

Charme et plénitude, dans les jardins supérieurs de Barraka

Tout près des jardins supérieurs, ne manquez pas de vous rendre à l’Auberge de Castille, de León et de Portugal. C’est l’une des sept auberges construites pour accueillir les Chevaliers de l’Ordre. Après ce break ressourçant, vous pouvez vous rendre dans la partie inférieure des jardins, à quelques encablures d’ici. Le long du bord de mer, près du Fort Saint-Elme, c’est là que l’on trouve le siège Bell War Memorial, l’un des emblèmes de la ville. C’est une cloche gigantesque de 10 tonnes, forgée dans le bronze, qui permet de réaliser de magnifiques photos, avec le panorama sur la mer en arrière-plan. Par ailleurs, on retrouve dans les jardins inférieurs un magnifique temple dorique, dédié à l’amiral britannique Alexandre Ball.

Le charme d’une balade en bateau…

La Valette a la particularité d’avoir la forme d’une petite péninsule, entourée d’eau sur trois de ces flans. Ainsi, de part et d’autre de la ville, deux ports naturels se sont constitués, permettant de contempler la perle de la Méditerranéen depuis la mer. Et c’est vraiment une expérience magique ! Les embarcations ne manquent pas pour naviguer dans les ports historiques de Marsmxett et du Grand Port, le temps d’une croisière inoubliable. Vu de la mer, le panorama est époustouflant et propice à la photo, pour immortaliser ce moment !

Vue de La Valette avec ses deux ports

La cité de La Valette, entourée par ses deux ports, au soleil levant

La baie de St Julians, all night long

Prêt pour faire la fête ? Vous n’allez pas être déçu ! On se pomponne, et direction la baie de St Julians où vous trouverez les principaux bars et boîtes de nuit de Malte. En fait, c’est plus précisément dans le quartier de Paceville que l’effervescence atteint son paroxysme, une fois la nuit tombée.  Musique commerciale à fond dans les bars, écrans géants qui font scintiller les façades des immeubles, groupes d’amis qui commandent des mètres de shot bon marché… pas de doute, vous êtes bien en vacances, à Paceville ! Profitez de l’énergie de la vie nocturne maltaise autour de la baie de St Julians, où vous trouverez de nombreux bars, pubs, clubs, casinos et restaurants. Restez cependant raisonnable… votre journée de demain sera encore riche en découverte !

Vue de la baie de St Julien à La Valette au soleil couchant

L’ambiance monte dans la baie de Saint-Julien, au soleil couchant

Mdina, la cité silencieuse

À Malte, La Valette a une sorte d’équivalent miniature, beaucoup plus brute et mystérieuse… Après une trentaine de minutes de route, vous rejoindrez Mdina, surnommée la Cité silencieuse. Alors qu’elle date de l’époque médiévale, elle est, elle aussi, dotée de ruelles étroites et tortueuses, conduisant à d’imposants bastions. Son patrimoine architectural s’étend de bâtiments baroques à des palais italo-normands. Une fois votre petit tour de ville terminée, quittez l’enceinte de Mdina et rendez-vous à la ville voisine de Rabat. C’est ici que l’on peut observer les catacombes des premiers chrétiens ! Avant de rentrer à La Valette, vous pouvez vous octroyer un crochet aux falaises de Dingli, donnant un air d’Irlande à l’île. Enfin, ne manquez pas de faire un arrêt à Ta ‘Qali. Soufflage du verre, travail du bois d’olivier, ferronnerie et céramique sont autant d’artisanats à y découvrir, que de souvenirs « made in Malta » à ramener avec vous.

Vue aérienne de la ville de Mdina, à Malte

L’ancienne capitale de Malte, Mdina, et la magnifique vue panoramique de ses bastions

Comino, et le bleu de son lagon…

Le saviez-vous ? L’archipel maltais est composé de 8 îles, dont la moitié seulement sont habitées. Située entre les deux plus grandes îles de Malte et Gozo, celle de Comino possède des eaux turquoise et n’a rien à envier aux Seychelles ou aux Maldives ! Petit paradis sauvage, cette réserve naturelle d’uniquement 3 km² est interdite aux voitures, et n’abrite qu’un seul hôtel. Son authenticité réveillera le randonneur, le plongeur et le photographe qui sommeillent en vous…  Finalement, la meilleure façon de découvrir Comino, c’est d’embarquer à bord d’un bateau à La Valette, direction les côtes et les criques de l’île aux parfums de cumin. En effet, vous accosterez dans le célèbre Lagon Bleu de Comino, pour vous baigner dans ses eaux transparentes. C’est d’ailleurs le plus beau spot de l’île !

Vue sur le Blue Lagoon de Comino, à Malte

Baignade dans les eaux cristallines du Lagon Bleu de Comino

Gozo, la petite sœur

Un nouveau jour se lève sur Malte, à La Valette, et votre envie d’escapade n’est pas encore tout à fait comblée ! Nous vous proposons donc de poursuivre votre découverte de l’archipel en vous rendant sur l’île de Gozo. Une traversée en ferry d’une vingtaine de minutes vous permettra d’atteindre celle que l’on surnomme « la petite sœur » de Malte. Riche d’un patrimoine naturel unique et culturel, entamez votre visite par le site naturel de Dwejra Bay. C’est ici que se dresse, au milieu de la mer, le Fungus Rock, un rocher cylindre gigantesque à l’entrée de la baie, formant une mer intérieure. Ensuite, rendez-vous dans la cité fortifiée de Victoria pour visiter, par exemple, le musée d’Archéologie de Gozo qui expose des sculptures en pierre préhistoriques. Enfin, terminez votre journée par le petit village balnéaire de Xlendi, où vous pourrez contempler la plus ancienne tour d’observation côtière !

La mer intérieure de Dwejra Bay, sur l'île de Gozo à Malte

La mer intérieure de Dwejra Bay, à Gozo


Laurent, sur les traces de ses origines…