fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Thessalonique - Cathédrale Saint-Paul

Histoire des Cyclades

Views 78

Transport par eau - Traversier

On appelle « Cyclades » les îles grecques de la mer Egée méridionale. On compte environ 2 200 îles et îlots mais seuls trente-trois d’entre eux sont habités aujourd’hui.

Cet archipel doit son nom aux grecs anciens qui les voyaient comme un cercle dont le centre était l’île sacrée de Délos.

En position maîtresse par rapport à l’Europe et à l’Asie mineure (puisque les îles sont au carrefour des deux), les habitants des Cyclades ont su profiter de cet atout en développant le commerce : Dans un premier temps, à l’époque moderne, quand la navigation n’était encore que du cabotage, les Cyclades jouaient un rôle d’étape obligée.

Par la suite, l’habitude fut prise d’y échanger denrées et marchandises ou d’y faire tout simplement halte.

histoire2_large

Les Cyclades ont été maintes fois colonisées : habitées dès le IIIème millénaire avant JC, les Crétois furent les premiers à s’y implanter réellement.

Puis ils furent remplacés par les Mycéniens, les Doriens et enfin les Ioniens au Xème siècle avant JC, à qui l’on doit le fameux sanctuaire de Délos

Par la suite, les Perses et les Athéniens se disputèrent les îles mais finalement, ces dernières passèrent aux mains des Macédoniens.

C’est au Moyen Age que les Byzantins prirent conscience de la valeur des Cyclades et cherchèrent à s’en emparer. Tâche qui fut réussie, du moins jusqu’au XIème siècle. En effet, sur le continent à cette époque-là, croisés et musulmans se battaient farouchement.

La victoire de la IVème Croisade en 1204 sur Byzance laissa la souveraineté des îles aux mains des Vénitiens. Or ces derniers, peu intéressés, laissèrent les plus riches y créer des Etats féodaux.

Finalement, les Turcs envahirent progressivement l’archipel, surtout suite à la conquête par Barberousse de Naxos en 1537. Toutefois, ils laissèrent aux îles une quasi-autonomie, l’italien par exemple demeurera la langue officielle même durant cette époque.

Malgré cette relative indépendance, les Cyclades vécurent très mal cette domination ottomane, si bien que toutes se rebellèrent petit à petit jusqu’à devenir enfin indépendantes et grecques !

Bateau de croisière - Bateau

Malheureusement, alors que Syros était à la base le port le plus important de ce nouveau « royaume grec », le déclin de la marine à voile entraîna celui du commerce dans les îles et les Cyclades perdirent de leur importance (le port du Pirée prit le relais).

Ce n’est que depuis les années soixante, avec l’attrait florissant du tourisme pour cet archipel, que les îles connaissent à nouveau des jours heureux.

Séverine Mael © Azurever.com