fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

touche surélevée - Punta Cana

Voyage nature en République Dominicaine

Views 448

On associe souvent avec raison la République Dominicaine avec des plages infinies, bordant des eaux chaudes et cristallines aux reflets turquoise. Et c’est vrai. Mais la petite ile d’Hispaniola, qui inclut aussi Haïti, mérite plus que cela : c’est un joyau des caraïbes, avec une nature luxuriante, des sites historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et un vrai paradis pour les amoureux des animaux, promettant des moments magiques comme la rencontre avec les baleines à bosse dans la baie de Samana. Partir en République Dominicaine, c’est l’émerveillement garanti, à petits prix. Voici quelques incontournables pour des vacances de rêve, au soleil, hors des sentiers battus et des longues plages touristiques de Punta Cana.

Vacances en république Dominicaine : pourquoi sortir des sentiers battus ?

Tout d’abord, il faut dire qu’avec ses images de cartes postales, son hospitalité légendaire, son sens de la fête et ses prix compétitifs, la République Dominicaine s’est imposée en quelques années comme une destination touristique majeure. En effet, si le littoral est de toute beauté et promet des vacances au soleil et à la plage reposantes, il est vrai que les hôtels autour de Punta Cana font perdre ce qui fait l’authenticité de l’ile et de ses habitants. S’aventurer au cœur de l’île, c’est la garantie de découvrir en toute sécurité une nature exceptionnelle, parsemée de souvenir qui nous rappellent le riche passé historique de l’ile.

Quand partir en République Dominicaine ?

Située au cœur des Caraïbes, la République Dominicaine bénéficie d’un climat tropical, garantissant la chaleur toute l’année. La saison humide s’étend de mai à novembre, avec des pluies marquées du mois d’août à octobre : si l’eau est chaude, l’humidité peut alors rendre le séjour fatigant. La saison sèche de décembre à avril reste la période idéale, avec une température moyenne de 30°C pour une eau à 27/28°C. Par ailleurs, pour voir les baleines à bosse à Samana (Las Terrenas), il faut partir entre janvier et mars.

République Dominicaine - Musique merengue

Combien de jours prévoir en République Dominicaine ?

Pour bien partir à la découverte de la République Dominicaine, un séjour de deux semaines permet d’explorer le pays en allant du Sud au Nord. En 10/12 jours, il est possible de concilier pages de sable fin et la découverte des points principaux du centre et du Nord, jusqu’à la Péninsule de Samana et Las Terrenas. Le vacancier ne disposant que d’une semaine de vacances devra se contenter de quelques sites et faire son choix ! S’il est assez facile de rejoindre les plus beaux sites de l’ile, il faut toutefois anticiper pour organiser son voyage en République Dominicaine : le recours à un professionnel est vivement conseillé pour ne rien rater et en profiter un maximum.

Comment aller en République Dominicaine ?

L’ile est desservie par de nombreux vols réguliers ou charters, avec trois grands aéroports internationaux : Punta Cana, Santo Domingo et Samana. Punta Cana est à réserver aux vacanciers partant pour un court séjour farniente, 100 % soleil et mers tropicales. Si vous envisagez de faire un circuit sur l’Ile, privilégiez Santo-Domingo, dont la position est assez centrale. Si vous partez pour un safari nature à la découverte des baleines à bosse, l’aéroport de Samana est un bon choix pour ne pas perdre de temps. Il faut savoir qu’en voiture ou en bus, les transferts peuvent vite être chronophages selon l’état des routes.

Voyager à Saint-Domingue : comment découvrir autrement la République Dominicaine

Sortir des sentiers battus et du tourisme de base, c’est la certitude de vivre une expérience fascinante, entre trekking, nature et rythme de vie caribéen. Après des journées bien remplies, il sera toujours temps de déguster la cuisine locale si parfumée, avec un petit cocktail au rhum, et avant une initiation au merengue sur fond de musiques entrainantes. Car c’est aussi ça Saint-Domingue, un état d’esprit où l’on profite de la vie qui coule, doucement mais intensément.

Santo-Domingo, la capitale historique

Point d’entrée quasi obligatoire pour la plupart des compagnies aériennes internationales, la ville de Santo-Domingo mérite qu’on s’y attarde 1 à 2 jours pleins. Son centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Déambuler dans ses rues pavées, bordées de maisons coloniales colorées nous rappelle que cette est l’une des plus anciennes en Amérique latine (1496), expliquant l’omniprésence de Christophe Colon. Par ailleurs, la promenade le soir sur le Malecon permet de découvrir le mode de vie des Dominicains et de se laisser bercer par la langueur envoutante des Caraïbes.

Quartier de Santo Domingo

Que voir à Santo Domingo ?

Il faut prendre le temps de se perdre dans les rues du centre historique, en s’attardant sur les façades. En effet, parmi les incontournables de la capitale, ne manquez pas la Plaza de España, l’Alcázar de Colón, le Museo de las Casas Reales, la cathédrale Primada de las Americas et le Parque Colón.

Que faire à Santo Domingo ?

  • Faire un tour de ville en vieille voiture américaine avec un chauffeur local.
  • S’initier au rythme endiablé de la merengue ou de la bachata, en se promenant la nuit tombée sur le Malecon, la promenade du bord de mer.
  • Pour conclure, se perdre au Mercado Modelo pour sentir les parfums des marchés traditionnels et la vie des habitants.

La pointe Sud, entre plages cristallines et cascades

Trop souvent oubliés dans les circuits, un Guide de Voyage de la République Dominicaine complet ne devrait jamais oublier le Sud et l’Ouest de l’île.
À vrai dire, entre la splendide Isla Saona et les petits villages montagneux de Cachote, c’est une succession de paysages variés, où la nature est omniprésente, dans un mélange harmonieux de plages aux eaux cristallines et d’écosystèmes luxuriants, uniques au monde.

Punta Cana - plage

Que voir dans la partie Sud-Ouest de la République Dominicaine ?

  • Bayahibé et l’ile Saona sont un incontournable pour les amoureux de la mer et de la nature. Certains villages sont accessibles uniquement en bateau, à proximité d’un parc naturel où se trouvent des étoiles de mer géantes. C’est paradisiaque !
  • La Région de Bani est célèbre pour ses couchers de soleil sur les marais salants et les dunes de sable.
  • Le Lac Enquirillo est le plus grand lac des Caraïbes, avec une faune préservée : crocodiles, iguanes et oiseaux multicolores vous laisseront sans voix face au spectacle de la nature. Les amateurs d’oiseaux pourront gagner Puerto Escondido et Rabo del Gato, sur le versant nord de la Sierra de Bahocuro.
  • La Région de Cachote offre une nature préservée avec sa forêt sub-tropicale et ses sentiers botaniques parsemés d’orchidées ou de fleurs de gingembre. C’est dans cette région qu’on trouve l’unique mine au monde de laminar, une pierre semi-précieuse bleue.
  • Finalement, l’exceptionnel Parc naturel de Jaragua offre enfin des vues spectaculaires sur la Baie des Anges, avec ses 7 km de littoral de sable blanc. Il est bordé à l’Ouest par l’une des plus belles plages de l’Ile, Bahia de las Aguilas, et à l’est par la magnifique Lagune d’Oviedo, le paradis des flamants roses.

Que faire dans la partie Sud-Ouest de la République Dominicaine ?

  • Déguster pour trois fois rien une langouste à Bayahibé au retour des bateaux de pêche.
  • Boire un espresso dominicain dans une plantation autour de Cachote ou Puerto Escondido, entre plantations de café, d’orangers ou de cacao.
  • Faire un trekking dans la région de Cachote, en admirant le panorama sur la Vallée du Nizaito et la Mer des Caraïbes, ou en se rafraichissant au pied des cascades ou dans des piscines naturelles, à l’eau chaude et aux reflets bleutés.
  • Rejoindre en bateau Bahia de Las Aguilas, pour un pique-nique en mode Robinson, entourée d’eaux turquoise paradisiaques et de falaises mordorées.
Sur la plage de Bahia de las Aguilas

Sur la plage de Bahia de las Aguilas

Découvrir le Nord de la République Dominicaine et les Alpes Dominicaines

Dans le Nord, les forêts et les mangroves sont omniprésentes, avec des paysages parmi les plus montagneux de l’île, finissant par plonger dans les eaux cristallines des Caraïbes. C’est ce mélange entre verdure et lagons bleus qui fait aussi tout le charme de l’ile d’Hispaniola.

Que voir dans le Nord de la République Dominicaine ?

  • Jaracoba, à 600 m d’altitude, est le début des « Alpes Dominicaines », dans un paysage reposant et rafraichissant fait de cascades, de rivières, de forêts et de piscines naturelles. C’est aussi le point de départ pour l’ascension du Pico Duarte, le point culminant des Caraïbes à 3098 m.
  • Puerto Plata est la capitale du Nord, sur la côte de l’Ambre. Se promener sur son Malecon ou partir à la découverte de son centre historique bordé de maisons victoriennes colorées sont deux immanquables si vous visitez le Nord.

Que faire dans le Nord de la République Dominicaine ?

  • Jaracoba est un endroit rêvé pour les amateurs de rafting, de trekking et de canyoning. Les plus aguerris pourront envisager sur plusieurs jours l’ascension du Pico Duarte, en organisant bien leur excursion.
  • Prendre le téléphérique pour rejoindre le sommet de la montagne Isabel de Torres et admirer la vue sur la Côte d’Ambre et Puerto Plata.

La Presqu’ile de Samana, un incontournable en République Dominicaine

Située au nord de Punta Cana et à l’est de l’Ile, la Presqu’ile de Samana est en réalité un lieu mondialement connu. C’est en effet dans cette baie que viennent tous les ans se reproduire les baleines à bosse, des « monstres » de 12 m de long pour 40 tonnes, pourtant pleins d’élégance. D’ailleurs, des safaris en bateau permettent d’observer ce magnifique spectacle entre mi-janvier et mi-mars. Somme toute, à lui seul, il justifie un voyage en République Dominicaine. La ville de Las Terrenas, point d’entrée sur la Pénisule de Samana, est un lieu de séjour idéal pour explorer cette partie spectaculaire de la République Dominicaine.

La Playa Escondida, sur la presqu'île de Samana

La Playa Escondida, sur la presqu’île de Samana

Que voir à Las Terrenas et sur la péninsule de Samana ?

  • Las Terrenas est un ancien village de pêcheurs qui déroule des kilomètres de plages blanches paradisiaques, bordées d’eaux turquoise auxquelles il est impossible de ne pas succomber. En effet, les cocoteraies à perte de vue offrent cette image de carte postale typique. Comment ne pas tomber sous le charme de ses ruelles colorées où sèche le linge sur les trottoirs, et de l’ambiance caribéenne qui s’en empare à la tombée de la nuit ?
  • La Cascade El Limon est un spectacle naturel de toute beauté avec sa chute de 50 mètres, au cœur d’une végétation luxuriante et rafraichissante. On peut y accéder à cheval ou à pied avec de bonnes chaussures, avant d’y aller se baigner ou de passer derrière le rideau d’eau pour une douche naturelle et revigorante.
  • Cependant, le Parc National Los Haitises se visite en bateau uniquement. Dans un paysage merveilleux de mangroves et de palétuviers, cette réserve ornithologique permet de découvrir l’Ile aux Oiseaux, ainsi que d’anciennes grottes occupées par les Indiens Taïnos. Les plus chanceux pourront même voir des lamantins, un mammifère qui s’observe dans peu d’endroits du monde. Ce parc se dresse au milieu de grandes formations rocheuses majestueuses et d’ilots de pierres coralliennes, qui font aussitôt penser à la Baie d’Halong.
  • Terminant la Péninsule de Samana, Las Galeras est un authentique village de pêcheurs avec un parfum de bout du monde. On y trouve à proximité quelques-unes des plus belles plages de République Dominicaine comme Playa El Valle ou Playa Rincon. La Playa Francon, accessible seulement par bateau, est idéale pour faire un peu de snorkeling.

Que faire à Las Terrenas et sur la péninsule de Samana ?

  • Premièrement, passer une journée sur la petite ile paradisiaque de Cayo Levantado, à faire du snorkeling dans des eaux transparentes et cristallines, avant de se régaler d’un repas de crabes sur la plage.
  • Deuxièmement, explorer l’extrémité de la péninsule de Samana entre vallées et plages paradisiaques, et aller déjeuner dans un restaurant de poissons locaux à Las Galeras.
  • Et enfin, l’incontournable à Samana entre mi-janvier et mi-mars, faire un safari bateau pour aller admirer dans la baie le fabuleux spectacle des baleines à bosse Jorobadas.

Les 3 bonnes raisons pour réserver ses vacances en République Dominicaine !

Avec des prix compétitifs, visiter autrement la République Dominicaine en s’éloignant de Punta Cana, c’est la possibilité unique de découvrir 3 sites parmi les plus beaux au monde. N’hésitez plus avec ces 3 must-to-do ! La République Dominicaine, c’est parmi quelques unes des plus belles plages du monde, mais c’est tellement bien plus que cela !

Parc national Los Haitises - canal de Panama

Faire une excursion à Los Haitises et s’imaginer en pirate !

Avec ses 208 km² et ses magnifiques formations karstiques, Los Haitises, la « Baie d’Halong caribéeenne, » fut autre fois le repère des pirates. Aujourd’hui, c’est une réserve naturelle exceptionnelle, dans un site classé patrimoine Mondial de l’Unesco. D’ailleurs, quand vous glisserez sur l’eau au milieu des palétuviers et des mangroves, au cœur de cette forêt luxuriante, difficile d’imaginer que vous avez à quelques kilomètres à peine des plages paradisiaques de sable blond bordant un océan au dégradé de bleu de toute beauté. Par ailleurs, comptez une bonne ½ journée pour visiter Los Haitises.

Faire une excursion à Cayo Levantado et s’imaginer en Robinson !

Plage de Cayo Levantado - Samana

Bien loin des plages touristiques de Punta Cana, Cayo Levantado a un parfum de bout du monde. Qui plus est, c’est le cliché de la carte postale avec son sable blond, son eau cristalline et ses teintes turquoise. Mais c’est le genre de cliché dont on ne se lasse pas ! En effet, avec son eau à 27/28°C en moyenne, l’endroit est réputé pour le snorkeling, avec la possibilité de voir une multitude de poissons et des étoiles de mer. Soyons honnête, vous ne serez pas seul, car ce coin de paradis est fortement apprécié aussi par les locaux. Arrivez le matin pour profiter du calme et vous trouver un coin isolé, loin du monde mais si près des étoiles… de mer !

Aller voir nager des Baleines à Las Terrenas Samana et retrouver son âme d’enfant

Cétacés - Baleine à bosse

Coïncidence ou pas, la période idéale pour voir les Baleines à bosse de Samana se situe entre mi-janvier et mi-mars, après la période des cadeaux de Noël et durant les vacances d’hiver ! L’excursion se fait en petits bateaux, dans des conditions parfaites de sécurité, avec des guides naturalistes passionnés et passionnants.

C’est, finalement, un spectacle d’une telle beauté qu’il justifie en soi des vacances en République Dominicaine. Par ailleurs, les plus chanceux pourront voire des bébés baleines suivre leurs mères et jouer avec elle, gravant dans votre mémoire et dans votre cœur un spectacle émouvant et inoubliable. En conclusion, partir en vacances en République Dominicaine sans passer quelques jours à Las Terrenas ou sur la Péninsule de Samana est juste impensable !