fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Vue matinale sur les îles Féroé d'été avec deux moutons au premier plan. Île de Kalsoy, Danemark. Photographie de paysage

Les îles Féroé : joyau brut de l’Atlantique !

Views 102

Comme un navire dérivant au milieu de l’Atlantique, les îles Féroé sont à la croisée des chemins, entre l’Islande, la Norvège et l’Écosse. Si l’on devait donner deux chiffres pour caractériser ce petit archipel sauvage de 18 îles, cela serait : 48 000 habitants, et plus de 80 000 moutons ! En effet, ici, la nature est reine et force à l’humilité, devant les spectacles magiques qu’offrent l’immensité des paysages des îles Féroé. Dans cet écosystème préservé, nombreuses sont les possibilités de découverte et de partage ! Alors, enfilez votre veste, mettez votre écharpe, et c’est parti pour un tour complet des spots les plus beaux spots des îles Féroé !

Les îles Féroé : arrivée sur Vágar 

On se met dans le bain, à Bøur

À seulement 10 min de l’unique aéroport sur les îles Féroé, le spectacle commence ! En effet, au village de Bøur, la découverte des petites maisons aux toits de gazon vous plongent directement dans l’ambiance féroïenne. Depuis la petite église noire et blanche du village, on a une vue imprenable sur le petit îlot de Tindhólmur, un éperon de pierre se dressant jusqu’à 260 m au-dessus de l’eau. Les vestiges d’une maison et d’un hanger à bateau que l’on peut y observer (de loin, car l’accès en bateau est très difficile) témoignent d’une partie de la légende de Rasmus, personnage très désagréable qui aurait été exilé sur l’îlot par les autres habitants de l’île de Vagar. Enfin, juste à côté, les cheminées de Dranganir (signifiant « les piles de la mer ») se dressent au milieu de l’eau, formant une arche constituée de deux cheminées marines : Stóri Drangur et Lítli Drangur.

Le village de Bøur et la vue vers Tindhólmur et Dranganir, Vágar, dans les îles Féroé.

Premières impressions dans le village de Bøur, à peine arrivé sur les îles Féroé… wow !

Gásadalur et la cascade de Múlafossur

Enclavé entre deux montagnes de 700 m d’altitude, Gásadalur a longtemps été isolé et fût le dernier village à être relié au réseau routier, sur les îles Féroé. Aujourd’hui, c’est un passage incontournable lorsqu’on découvre l’archipel. En effet, ce village, dont le nom signifie « la vallée des oies », abrite la pittoresque cascade de Múlafossur, parfaite carte postale de la destination. À flanc de falaise, la principale attraction de Gásadalur est néanmoins facile à atteindre. Accessible en deux minutes à pied, depuis le village, la célèbre chute d’eau tombe de 30 m dans l’océan Atlantique Nord. À chaque moment de la journée, contempler cette cascade offre une expérience extraordinaire, que ce soit lors d’un coucher de soleil paisible, en fin de soirée d’été, ou lors d’une journée d’hiver venteuse, quand les rafales font plier la chute d’eau sur le côté.

Un homme avec une veste rouge est assis sur une falaise devant la chute d'eau de Múlafossur avec le village de Gásadalur sur l'île de Vagar, dans les îles Féroé.

Sauvages, préservées et romantiques… trois mots qui collent bien aux îles Féroé !

Le lac de Leitisvatn, sans nul doute

Le lac de Leitisvatn, également connu sous le nom de Sørvágsvatn, se trouve sur l’île de Vágar, dans les îles Féroé. Avec une superficie d’environ 4 km², c’est le lac le plus vaste de l’archipel. D’autre part, il est célèbre pour l’illusion d’optique qu’il crée, lorsqu’on l’observe depuis la falaise de Trælanípan. Justement surnomé « le lac flottant », il surplombe pourtant l’océan à 30 m de hauteur, donnant l’impression de planer au-dessus de l’eau et offrant un paysage vraiment incroyable. À l’extrémité du lac, on peut contempler l’impressionnante chute d’eau de Bøsdalafossur. Enfin, au-delà de l’aspect photogénique du lac, c’est également un endroit idéal pour la pratique du kayak ! Au plus près de la nature, c’est une expérience très locale, qui offre la possibilité de découvrir ce lieu magique autrement !

Le lac Leitisvatn et Tralanipan, rocher des esclaves, près de la cascade de Bosdalafossur sur l'île de Vagar, dans les îles Féroé.

À l’état brut, la nature est magnifiquement étonnante…

Les joyaux de l’île de Streymoy

Tórshavn, une capitale aux allures de village

À moins de trois quart d’heure de l’aéroport de Vágar, Tórshavn est la capitale de l’archipel et la ville la plus peuplée sur les îles Féroé. Avec sa minuscule population de 20 000 habitants, la capitale, qui tient son nom du dieu Thor, est réputée pour être la plus sûre au monde ! Regroupant toutes les institutions politiques du pays, la ville jouit d’une abondance de culture, de nature et de bonne nourriture, avec des restaurants proposant le meilleur de la gastronomie nordique. C’est aussi un point de départ idéal pour faire des excursions à la journée sur l’archipel. Lorsque les premiers colons vikings sont arrivés dans les îles Féroé, ils ont choisi Tórshavn pour leur assemblée parlementaire annuelle, connue sous le nom de Ting. Le promontoire historique de Tinganes, avec ses charmantes maisonettes en bois rouge, atteste de cette proximité avec l’histoire et offre une possibilité de balade agréable.

Les maisons rouge de Tinganes, un quartier de Torshavn, capitale des îles Feroe

Vous aussi, vous vous imaginez ce lieu à l’époque des Vikings ? On s’y croirait presque !

Croisière aux falaises de Vestmanna

Au nord de la plus grande des îles de l’archipel, Streymoy, le village de Vestmanna est le point de départ d’une excursion incontournable sur les îles Féroé : la croisière au pied des falaises ! Après une quinzaine de minutes de navigation dans le canal aux eaux calmes, entre l’île de Vágar et celle de Streymoy, vous arrivez en pleine mer ! Et c’est là où la magie opère. Le long de la côte découpée, vous longez des falaises abruptes de plusieurs centaines de mètres de haut. Recouvertes d’herbe, elles offrent des paysages fascinant de pics verticaux, gorges, ravins et autres formations rocheuses impressionnantes. D’ailleurs, le bateau fera même une incursion dans une des grottes sombres que dissimulent les falaises ! Enfin, côté faune, vous pourrez observer voler les fameux macareux, ces petits oiseaux caractéristiques du pays, et, bien sûr, des moutons broutant sur les terrasses vertes des falaises.

Détail des falaises de Vestmanna, dans les îles Féroé

Se confronter aux forces de la nature, le temps d’une croisière… !

Kirkjubøur, un lieu historique sur les îles Féroé

Dans la partie sud de l’île Streymoy, Kirkjubøur est considéré comme le site historique le plus important des îles Féroé. En effet, à seulement 15 minutes de route de la capitale, le village concentre trois joyaux historiques. À quelques pas de l’océan, l’église Saint-Olav est la plus ancienne église encore fréquentée aux îles Féroé. Datanat du XIIe siècle, sa structure est simple et son cimetière à l’herbe verte, paisible. Tout près, les ruines de la cathédrale Saint-Magnus vous feront plonger dans le temps. Débutée vers 1300, la construction de la cathédrale n’a jamais été achevée. C’est aujourd’hui le principal édifice médiéval subsistant sur les îles Féroé. Enfin, l’ancienne maison en rondins noir du XIe siècle, Roykstovan, a été la principale pièce à vivre de la ferme implantée dans le village. Aujourd’hui, on peut visiter la partie la plus ancienne de la maison, ne manquez pas de la découvrir !

Église avec pierres tombales, dans le village de Kirkjubøur sur Streymoy, dans les îles Féroé

Kirkjubøur, un site historique empli de légendes féroïennes…

Le village féérique de Saksun, magie sur les îles Féroé

Dans les îles Féroé sauvages, le petit village isolé de Saksun dégage une impression de nature intacte et de sérénité. Célèbre pour son emplacement unique, au-dessus d’un lagon à couper le souffle, la position amphithéâtrale de Saksun est exceptionnellement belle. Dix personnes vivent au village à l’année, beaucoup moins nombreux que les chutes d’eau qui dévalent les flancs abrupts des collines alentours. Le village comprend une église d’un blanc pur, coiffée d’un toit végétal, ainsi qu’un petit musée. Autrefois, la lagune formait un port naturel, que le sable a brusquement bloqué, lors d’une forte tempête. Aujourd’hui, le port de Saksun est une lagune, uniquement accessible par les petits bateaux à marée haute, et pratiquable à pied à marée basse ! D’autre part, une randonnée de 7 km vous premettra de prendre de la hauteur, et de bénéficier d’une vue imprenable sur la lagune, depuis la localité de Tjornuvik.

Village de Saksun situé sur l'île de Streymoy, dans les îles Féroé

Le charme du port naturel de Saksun…

Aux confins de l’île d’Eysturoy

Le port naturel de Gjógv

À l’extrémité d’une vallée profonde, sans aucun autre village aux alentours, Gjógv, signifiant « ravin », doit son nom à une magnifique gorge de 200 m de long qui jouxte le village. Pendant des siècles, la gorge remplie d’eau été utilisée comme un port naturel, dans lequel les villageois embarquaient et débarquaient de leurs bateaux. Grâce aux escaliers qui descendent jusqu’à la gorge, vous pouvez aujourd’hui vous y rendre à votre tour, et apprécier le bruit de la mer ! Depuis le village, constitué d’à peine une centaine de maisons, vous aurez une bonne vue sur le côté ouest abrupt de l’île de Kalsoy et sur les montagnes environnantes. Par ailleurs, tous les bâtiments sont bien conservés et une grande attention a été portée à tout préserver dans le style de construction traditionnel féroïen.

Gjógv est le village le plus septentrional de l'île d'Eysturoy, qui doit son nom à une gorge de 200 mètres de long remplie de mer qui s'écoule du village vers l'océan. Avec moins de 50 habitants, qui vivent tous dans de vieux cottages aux murs en bois et aux toits en tôle, Gjógv a beaucoup de charme et d'attrait. Le village comprend un charmant magasin de thé, une pension de famille (Gjáargarður) et un camping. Il est situé à environ une heure de route de Tórshavn.

Gjógv, un village aux airs de bout du monde…

Les îles Féroé : cap à l’est, sur l’île de Borðoy

Les environs de Klaksvík, un 360° sur les îles Féroé

Porte d’entrée des îles de l’est de l’archipel, Klaksvik est aussi la deuxième plus grande ville sur les îles Féroé. Depuis l’île d’Esturoy, c’est un tunnel sous-marin (de plus de 6 km !) qui vous conduira directement dans la ville. Située dans un cadre incroyable, sur l’île de Borðoy, la culture de la pêche rythme le quotidien de la communauté de Klaksvik. Néanmoins, c’est l’immensité des paysages qui font tout le charme de cette région. D’ailleurs, une randonnée plutôt facile vous conduira au sommet de la montagne Klattur. Là, c’est un panorama à 360° sur les montagnes, les lacs et la mer qui vous attend ! Une expérience incroyable qui, sans nul doute, restera gravée dans votre mémoire…

Femme avec veste de pluie et sac à dos au point de vue de Klakkur près de Klaksvik sur l'île de Bordoy avec une vue sur Kalsoy et Kunoy au coucher du soleil, Îles Féroé

L’immensité des îles Féroé… au point de vue de Klattur, avec la vue sur la montagne Kunoyarnakki

Mykines, l’île aux oiseaux 

La plus occidentale des dix-huit îles des Féroé est le meilleur spot pour observer de près les fameux macareux, ces oiseaux aux vives couleurs ! En effet, sa nature sauvage et intacte réunie des conditions idéales pour la riche avifaune qui occupe l’île. D’ailleurs, on y dénombre une trentaine d’espèces d’oiseaux. Accessible uniquement de mai à août, les eaux tumultueuses de l’Atlantique frappes constamment les flancs de Mykines, tandis que des collines verdoyantes constituent la plupart de ses paysages intérieures. D’autre part, ses côtes enherbées sont parfaites pour accueillir les terriers des macareux, présents par milliers sur l’île lors de leur période de reproduction. Le seul village de Mykines se situe à une courte marche, depuis le petit port de l’île où accostent les bateaux arrivant de l’île de Vágar. Enfin, pour découvrir cette île, l’idéal est de faire une randonnée, accompagnée par un guide expérimenté, jusqu’au phare isolé de l’île !

Macareux moines (Fratercula arctica) sur Mykines, dans les îles Féroé.

Zoomez bien, car les macareux ne sont pas plus gros que des pigeons !


Laurent, sous le charme des îles nordiques !