fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Les incontournables du Canada : Randonneur regardant la vue au lac Moraine dans le parc national de Banff, Alberta, Canada.

Les incontournables du Canada, par Cyrielle Bon

Views 152

Le Canada est un vaste et magnifique pays… Alors pour vous aider à vous y retrouver, nous avons interrogé une experte pour tout vous dire sur les incontournables du Canada : Cyrielle Bon. La directrice de l’office de tourisme du Canada, en France, nous livre toutes ses astuces et ses spots préférés à ne pas manquer. Bon voyage !

Bonjour Cyrielle, qui êtes-vous et quelle destination représentez-vous ?

Hello Bonjour ! Je suis Cyrielle Bon, directrice de l’office de tourisme du Canada en France : Destination Canada. J’ai passé mon baccalauréat à Princeton B.C., vers Vancouver, dans l’ouest canadien, en 2004-2005, ce qui a créé des liens indéfectibles avec ce grand pays que je considère comme ma patrie d’adoption. Voilà sept ans que je travaille pour l’office de tourisme, ce qui m’a donné l’occasion d’accompagner des médias et professionnels du tourisme au Canada d’innombrables fois. Et je continue d’y découvrir de nouveaux endroits !

Soyons simples, concis et sans langue de bois : vos 3 mots pour résumer votre destination ?

(Le) cœur grand ouvert !

Parce que c’est une destination où prime l’humain, de façon inclusive, authentique et optimiste. On y voit la vie en grand format, même XXL, avec une variété d’expériences uniques qui touchent toutes les passions des voyageurs.

Quels sont d’après-vous ses atouts majeurs pour la génération des Millennials?

La génération X-Y est avide de rencontres : vous avez tous un cousin canadien qui vous attend ! La chaleur de cœur des habitants de ce pays est propice aux échanges, en français mais pas que.

Les 18-35 ans sont addicts aux visuels, alors une destination aussi grandiose et photogénique que le Canada est une muse sans pareil : des Rocheuses canadiennes à un attroupement de bisons au territoire du Yukon, en passant par les orignaux nageant dans les rivières du parc Algonquin en Ontario, sans oublier les villes vibrantes à l’orée de la nature où vous vivrez le foisonnement et la créativité de la multiculturalité !

Les incontournables du Canada : Orignal - Une femelle boit de l'eau en se tenant dans un marais. Reflets de l'eau sur l'animal et sur les buissons et les roseaux en arrière-plan.

La proximité avec la nature… une chance de tous les instants au Canada

Enfin, ils aiment le digital et le Canada est à l’avant-garde pour ça, avec ses musées et festivals qui utilisent toutes les ressources numériques pour faciliter et améliorer les visites. Et que dire des applications pour chasser les aurores boréales ? Le digital permet aussi de mieux contrôler les flux, ce qui évite le tourisme de masse et donne à chacun tout l’espace qu’il vient chercher au Canada.

Le top 5 parmi les incontournables du Canada selon vous ?

1 – Immanquablement, les Chutes du Niagara en Ontario, au top du classement parmi les incontournables du Canada. Leur débit impressionnant et leur forme atypique en fer à cheval de 800 m d’amplitude vous envoûteront. Facilement accessibles à 1 h 30 de route de Toronto, elles symbolisent à elles seules pour beaucoup le Canada.

Les incontournables du Canada

Le charme des chutes du Niagara au cœur de l’automne canadien…

2 – Vivre à la canadienne en pleine nature autour des lacs : faire l’expérience de longues virées en canoë ou kayak, se relaxer dans les chaises Muskoka/Adirondack devant la cabane dans le bois, avec vue sur une étendue d’eau apaisante… comme au Trout Point Lodge en Nouvelle-Ecosse !

3 – Observer la faune dans son environnement naturel, en particulier nos « big 5 » : les baleines (orques, bélugas, narvals…), les ours (noirs, polaires, Esprit, grizzly), les cervidés (orignaux, caribous, cerfs, wapitis…), les bisons (dont ceux dits musqués) et les loups. Certaines colonies d’oiseaux aussi sont fascinantes (comme les fous de Bassan, les Outardes et les Macareux moines) et puis le castor amusera les lève-tôt !

Les incontournables du Canada : un troupeau de bisons dans les rocheuses canadiennes

Un troupeau de bisons, au pied des rocheuses canadiennes…

4 – Découvrir des saisons bien distinctes comme les flamboyantes couleurs automnales et le multiactivités hivernal qui peut s’accompagner d’aurores boréales dans le Grand Nord.

Aurores boréales vues du territoire du Yukon, Canada

Assis autour d’un feu de camp, près d’un tipi, sous les aurores boréales du Yukon.

5 – Vibrer au rythme du sport canadien, que vous soyez adeptes de hockey, basketball, football canadien ou de la crosse, que vous préfériez le vivre autour d’un stade entouré des locaux ou en pleine nature dans des conditions exceptionnelles (au fait, on vous a parlé du surf à Tofino ?)

Vos pépites secrètes, celles dont on ne parle ni dans les guides, ni sur les réseaux ?

L’un des secrets les mieux gardés du Canada se trouve du côté de la Péninsule-Bruce, sur la Baie Géorgienne en Ontario. Ce coin de paradis connu des Européens (mais pas des Français !) est fréquenté l’été (mais rien en comparaison avec l’Europe). On n’y vient pas par hasard : situé à 4 h de route de Toronto, Tobermory attire par son côté exotique et préservé.

Imaginez des eaux cristallines bleu turquoise, dans lesquelles se baigner ou le long desquelles randonner (comme au parc national de la Péninsule-Bruce pour le spot de La Grotto). Songez aux croisières que vous pourriez faire le long de formations rocheuses étonnantes jusqu’à la fameuse île Flowerpot. Rêvez des trésors qui vous attendent dans les épaves accessibles en plongée-sous-marine ou en snorkeling (une vingtaine, datant de la guerre de 1812) au Parc marin national Fathom Five.

Parc national de la péninsule Bruce, lac Huron dans la baie Georgienne, Canada

Balade dans le parc national de la péninsule Bruce… magnifique !

Considérez aussi le potentiel inexploré qui vous attend à 2 h de ferry, sur l’île autochtone Manitoulin. Ou de la côte de granit rose vers le Parc de Killarney ! Et puis, saviez-vous que « Manitou » veut dire « Grand esprit » en langue autochtone ? Il ne vous reste plus qu’à aller le trouver au Canada.

Les spots les plus instagrammés/instagrammables ?

Le lac le plus photographié en Amérique du Nord s’appelle le Lac Louise (à 30 minutes du village de Banff en Alberta). Et il mérite chaque pixel de sa réputation. Si certains se contentent de le photographier depuis le parking du côté de l’hôtel Fairmont Château Lac Louise, je vous conseille plutôt d’enfiler vos chaussures de randonnée pour vous aventurer sur les sentiers autour : le lac Louise offre des panoramas incroyables et (étonnamment) peu fréquentés !

Canoës sur le lac Louise, parc national du Canada de Banff

Randonner au cœur des paysages grandioses du lac Louise… un must !

Vous pouvez y passer 30 minutes ou la journée, y déjeuner ou y pagayer, étendre vos pieds en éventails devant une eau turquoise ou un glacier (ou les deux !). Et pour les rageux qui diront que Photoshop a œuvré, détrompez-vous : c’est l’eau de fonte des glaciers qui entraîne du limon (formation sédimentaire) qui donne cette couleur de bleu laiteux, vif et turquoise, si caractéristique des lacs des Rocheuses canadiennes de juin à septembre.

Votre spécialité culinaire préférée ?

Je dois préciser que cette recette me vient de ma prédécesseuse Sandra Teakle, mais je suis sûre qu’elle sera ravie de vous la partager aussi : son saumon mariné à l’érable est une tuerie !

Voici les ingrédients :

– 2 filets de saumon frais
– 1/4 de tasse de sirop d’érable
– 2 c.à.s. de sauce soja
– 1 c.à.c. de moutarde
– 1 c.à.c. de gingembre frais haché
– 2 c.à.s. d’oignons verts hachés
– 1 c.à.s. de jus de citron ou d’orange

– Mélangez tous les ingrédients sauf le saumon pour faire la marinade : y laisser tremper le saumon (avec ou sans peau) au moins 3 h.
– Faire revenir les filets au BBQ ou à la poêle (environ 5 minutes de chaque côté, selon l’épaisseur)
– Puis terminez de cuire au four sur une plaque.
– Servir sur une purée maison agrémentée de canneberges avec un verre de vin canadien (par exemple du Niagara ou de la vallée de l’Okanagan)

Et bon appétit bien sûr !

NB : Pour mes amis végétariens, j’utilise la sauce pour mariner des carottes sauvages et autres légumes !

L’enfant du pays dont vous êtes la plus fière ?

J’hésitais entre Margaret Atwood, l’auteure de la Servante Écarlate et Zita Cobb, que je vais finalement choisir : cette femme originaire de la province la plus à l’est du Canada (Terre-Neuve-et-Labrador) avait vu son île de Fogo se dépeupler quand les anciens pêcheurs partaient travailler à la ville…

Pour la faire revivre, cette millionnaire qui a fait fortune dans le domaine de la fibre optique a créé un hôtel contemporain ancré dans une nature indomptée : le Fogo Island Inn. Ce boutique-hôtel de luxe perché sur pilotis mêle brillamment traditions et modernisme.

Surtout, elle m’inspire car elle a conçu cet hôtel comme un projet socio-économique qui soutient les communautés insulaires en y réinvestissant 100 % de ses profits : par exemple en faisant faire à la main toutes les couvertures en kilt de l’hôtel par des artisanes du coin. C’est vraiment une personnalité que j’aimerais rencontrer !

La chose à absolument faire lorsque l’on visite votre destination ?

Parler français avec les francophones ! Même si vous êtes fiers de votre niveau d’anglais depuis votre tour du monde… D’ailleurs, si la francophonie canadienne vous intéresse, planifiez votre séjour au Canada avec l’aide de ce site.

L’expression locale que vous préférez ?

« Tire-toi une bûche ! » C’est une expression québécoise qui signifie « prends-toi une chaise et rejoins-nous, on va bavarder ! ».

Elle vient de loin : il faut imaginer les festivités autour d’un feu de camp et des troncs d’arbre pour s’asseoir. Le nouvel arrivé n’avait donc qu’à se « tirer une bûche », littéralement, pour profiter de la soirée avec les autres convives !

De nos jours, elle est plutôt dite au second degré, elle fait sourire parce qu’elle est « colorée »… mais elle illustre bien la convivialité canadienne alors, on l’a choisie comme titre de podcast !

D’ailleurs, écoutez-le sur votre plateforme préférée (dont Amazon Music, Apple Podcasts (Itunes), Deezer, Google Podcasts, Spotify et YouTube) : on y parle de tous les thèmes qui vous intriguent, fascinent et attirent au 2 e plus grand pays du monde.

Pourriez-vous svp nous faire le plaisir de traduire « TRVLR, un shot d’évasion pour ta soif de voyage » dans la langue de votre pays ?

Relisez ma réponse sur ce qu’il faut absolument faire 😉