fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Mexique en famille

Road trip au Mexique en famille

Voyager en famille, compliqué ? Voyager en contexte COVID, impossible ? Rencontre avec Chloé et sa tribu, qui n’ont pas dit leur dernier mot ! Amoureux du voyage, ils nous font la démonstration par A + B que dans la vie, tant qu’il y a de la passion et de l’envie, tout est possible. Direction le Mexique pour un fabuleux road trip en famille…


Avant toute chose, peux-tu nous présenter ta famille et votre rapport au voyage ?

Fans de voyages, après la Guadeloupe et la Thaïlande, c’est le Mexique, et plus particulièrement les régions du Yucatan et du Quintana Roo, que nous avons décidé d’explorer en famille, avec notre fils de 3 ans et demi. Car pour nous, les voyages sont synonymes d’ouverture d’esprits et d’enrichissement, ce que nous essayons de transmettre à notre fils depuis son plus jeune âge.

Nous voilà donc partis pour un road trip de 15 jours au Mexique ! Vamos !

 

Quel a été votre itinéraire ?

Nous avons atterri à Cancun en fin de soirée. Le temps de récupérer notre voiture, nous avons décidé de dormir au Viva Wyndham Maya à Playa del Carmen et d’y passer notre première journée. Il s’agit d’un hôtel Resort all-inclusive, parfait pour nous remettre du voyage et du décalage, et commencer à profiter des vacances 😊

Puis nous avons passé trois jours à Tulum, point de chute intéressant pour visiter les ruines de Tulum, Koba, la réserve Sian Ka’an et de nombreux cenotes : Gran cenote, Casa Tortugas, cenote Azul, Los dos ojos, Taak Bi Ha, etc.

Situées sur la côte, accolées à la mer, les ruines de Tulum sont un incontournable. Mais notre coup de cœur revient à la réserve de Sian Ka’an, à laquelle nous avons accédé depuis les ruines de Muyil, puis d’un chemin à travers la forêt tropicale. Arrivés en bord de lagune, vous empruntez un bateau pour vous rendre dans le fameux lagon à l’eau translucide, dans lequel vous pourrez vous baigner et vous laisser porter par le courant pour traverser les mangroves de la Biosphère : un lieu paradisiaque à ne pas rater 😊

La réserve de Sian Kaan

Vers la réserve de Sian Ka’an

Après en avoir entendu beaucoup de bien, Bacalar, surnommée la lagune aux sept couleurs, était notre prochaine destination. Malheureusement la météo n’était pas optimale, nous n’avons pas pu faire un tour en bateau pour admirer la lagune de plus près. Mais il paraît que ça vaut le détour ! Nous avons tout de même pu admirer la couleur de l’eau au Cenote Cocalitos ainsi qu’à Los Rapidos. Sur quelques kilomètres la lagune se resserre pour former une rivière bleu turquoise, avec des rapides qui, comme pour Sian Ka’an, vous font avancer dans l’eau sans le moindre effort. Les couleurs de l’eau sont assez irréelles !

Prochain arrêt du côté d’Uxmal pour y visiter le somptueux temple. De tous les sites mayas que nous avons vu celui-ci a été notre préféré. Nous y étions vers l’ouverture, il y avait peu de touristes sur place, c’était calme et si beau ! Il faisait aussi très chaud, nous avions donc prévu de nous arrêter nous rafraîchir dans des cenotes sur la route en remontant vers Chichen Itza. Nous avons donc visité les cenotes Xbatun, Dzombakal et le confidentiel et impressionnant cenote Noz Mohon.

Temple d'Uxmal

Le temple d’Uxmal

Nous avons décidé de dormir dans un hôtel proche du site de Chichen Itza afin de pouvoir y être à l’ouverture le lendemain matin. Et nous avons bien fait : nous y étions pour 8h et avons pu profiter de la pyramide El Castillo au calme, sans trop de monde. Bien que ce site soit considéré comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde, nous lui avons trouvé moins de charme et de caractère qu’Uxmal. Sûrement le fait qu’il y ait beaucoup de monde et surtout beaucoup de vendeurs ambulants, dénaturant, pour nous, la beauté et la spiritualité du site.

Une fois la visite terminée nous sommes partis direction Valladolid, en faisant l’impasse sur les cenotes proches de Chichen Itza, de peur d’être déçus par l’affluence étant donné que les bus de touristes s’y arrêtent en allant/revenant de Chichen Itza.

Valladolid

Valladolid

Découverte de notre hôtel type hacienda en plein cœur de Valladolid, une ville haute en couleurs ! Nous avons adoré cette petite ville au charme fou. Valladolid est également un bon point de chute pour se rendre dans des cenotes alentours. Nous avons découvert le cenote Oxman, parfait pour les familles car il se trouve dans une hacienda tenue par une famille mexicaine. Dans le prix de l’entrée au cenote, vous avez accès à une piscine et pouvez commander au restaurant pour un certain montant. C’était parfait pour notre fils, qui a pu se mélanger aux autres enfants mexicains pour jouer avec eux 😊

Cenote Oxman

Le cenote Oxman

Après deux nuits à Valladolid il était temps de partir à la découverte de l’île d’Holbox à 2h30 de trajet. Mais avant cela, dernier arrêt cenote, et pas des moindres ! Nous avons choisi de découvrir un cenote peu connu par rapport à d’autres : le cenote Xcanahaltun. Nous étions seuls dans cet endroit magique, nous avons adoré ! Après ce moment fort en émotions nous avons fait route vers la petite ville de Chiquilla pour y laisser la voiture et prendre un ferry en direction d’Holbox. Le trajet est très court, une vingtaine de minutes seulement. Holbox c’est un petit paradis : une petite ville sans voiture où il fait bon vivre, bordée de plages plus belles les unes que les autres. Après un périple chargé, place au farniente. Plage de Punta coco, Punta Mosquito, tour en bateau : vous non plus ne saurez plus où donner de la tête !

Holbox

Holbox

Nous y sommes restés trois jours et demi avant de rentrer sur Cancun pour rendre notre voiture de location et reprendre notre vol retour direction Paris.

 

Comment se passe la conduite là-bas ? L’état des routes ? Comment vous êtes-vous déplacés ?

Nous avons loué une voiture afin d’être libres dans nos déplacements : automatique par-dessus le marché ! Trop pratique, surtout avec les ralentisseurs « topes » que l’on croise partout et qui peuvent s’avérer assez traîtres !

Et nous avons bien fait ! Les routes sont super bien aménagées dans les grandes villes, je dirais même que les structures sont assez « américanisées » : des routes larges et des lignes droites. C’est simple, c’est toujours tout droit ! Nous avons également traversé plein de petites villes et villages, et pas de soucis. Enfin si, attention à la signalisation car les sens interdits ne sont pas aussi marqués que chez nous et il nous est arrivé plusieurs fois de prendre des routes en sens inverse en suivant les indications du GPS… Nous avons plusieurs fois été gentiment alertés par les Mexicains, et même une fois par la police !

 

Quels sont d’après-toi les incontournables ?

Alors évidemment, Chichen Itza est un incontournable, bien que ça n’ait pas été notre coup de cœur, c’est tout de même hyper impressionnant, et puis c’est l’une des sept nouvelles Merveilles du Monde de plus que nous pouvons rayer de notre bucket list 😊

Chichen Itza

Chichen Itza

Pour ma part j’ai eu un gros coup de cœur pour Valladolid : une ville colorée où il fait bon vivre. C’est aussi un bon point de chute pour visiter Chichen Itza et les cenotes, nombreuses dans ce secteur.

Évidemment impossible de vous rendre dans cette partie du Mexique sans aller goûter la quiétude des cenotes. Des piscines naturelles, aux eaux cristallines et au décor somptueux. Il y en a énormément, n’hésitez pas à vous renseigner avant sur celles qui peuvent vous plaire.

Enfin, je dirais Holbox : cette petite île est canon, un vrai décor de carte postale ! Des plages à l’eau translucide, une joie de vivre environnante, du street-art en veux-tu en voilà, et une atmosphère de plénitude comme on aime en ressentir en vacances.

Holbox - Mexique

Holbox encore…

 

Et les lieux moins connus qui méritent d’être visités ?

Le site archéologique d’Uxmal est incroyable et reste notre site maya préféré ! Moins connu que Chichen Itza, il n’a pourtant rien à lui envier et a tout pour vous plaire : peu de visiteurs, situé en pleine nature et bien conservé.

Bacalar est de plus en plus convoité lors d’un voyage dans la région. Désormais, on ne s’arrête plus à Tulum, on continue jusqu’à Bacalar et son célèbre lagon.
Notre coup de cœur revient pour un cenote encore peu connu : le cenote Xcanahaltun du côté de Valladolid. En souterrain, il possède un puits de lumière naturelle qui lui en fait un décor irréel. Nous y étions seuls, c’était magique !

Cenote Xcanahaltun

Le cenote Xcanahaltun

 

Avez-vous tout organisé avant de partir ?

Nous avons préparé une partie du voyage avant, une autre sur place. Nous avons réservé nos billets d’avion environ un mois avant le départ et avions réservé quelques hôtels. Pour les autres nuits d’hôtels, nous réservions quelques jours avant sur internet.

Nous avions établi notre itinéraire dans les grandes lignes avant de partir afin d’optimiser notre temps. Les blogs ont été d’une grande aide pour cela, et pour sélectionner les sites mayas et certains cenotes à côté desquels nous ne voulions pas passer.

Question restaurants, nous avons fait sur place au feeling, nous renseignant parfois avant sur internet.

 

Entre nous, combien de kilos de guacamole avez-vous mangé ?

Hahaa ! Alors je pense que nous avons facile mangé 2 kilos de guacamole chacun… Et autant de chips !

Guacamole mexicain

En même temps, c’est un peu le rêve, non ?

 

Comment avez-vous géré le décalage horaire avec un enfant ?

Nous avons la chance que notre fils s’adapte bien à cela. Ce n’est pas la première fois que nous voyageons avec lui et il s’y fait bien 😊 Nous sommes arrivés tard à l’hôtel le jour de notre arrivée, et sachant qu’il n’avait pas beaucoup dormi dans l’avion, il a quasiment fait une nuit complète (et nous aussi !) jusqu’au lendemain matin. Ensuite nous avons gardé le rythme du décalage : couchés tôt et réveillés tôt pour bien profiter. Il profitait des trajets en voiture pour faire la sieste.

 

Niveau sécurité, comment avez-vous ressenti le Mexique ?

Cette région du Mexique est très touristique, et à aucun moment nous ne nous sommes sentis en insécurité, que ce soit en voiture ou dans les villes et sites. Après c’est comme partout, nous ne sommes pas allés nous aventurer dans les quartiers où il ne le fallait pas, ni n’avons exposé nos objets de valeur.

 

Qu’avez-vous rapporté de votre voyage ?

Nous avons ramené le traditionnel magnet, orné d’un crâne mexicain coloré, et un dreamcatcher pour ma part, il y en a partout là-bas ! Nous sommes également rentrés avec l’envie de reproduire la recette du meilleur guacamole que nous avons pu déguster lors de notre périple : avec des morceaux de mangue !

 

Un dernier conseil pour le prochain road trip de nos Trvlr ?

Je dirais qu’un road trip au Mexique, à fortiori en famille, est malgré tout un voyage qui se prépare. En comparaison avec la Thaïlande, que nous avons arpenté dans les mêmes conditions il y a quelques temps, et où il est vraiment facile de trouver de quoi manger, boire ou dormir, il est plus compliqué de se rendre quelque part « par hasard » au Mexique, notamment à Tulum et Bacalar. À bon entendeur !

 

Le mot de la fin ?

Nous avons adoré notre voyage ! Notre première fois en Amérique Latine, et sûrement pas la dernière !

Post tags:
Poster un message d'amour <3 / avis / commentaire / complément d'information :