fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Vieille ville de Dubrovnik - Diviser

Sibenik et sa cathedrale

Views 35

Contrairement à nombre de cités de cette partie de l’Adriatique, Sibenik n’est pas une ville de longue tradition grecque, romaine puis byzantine mais une ville nouvelle conçue pour contrer la Dalmatie byzantine vers le XIème siècle. Or l’histoire de Sibenik est intimement liée à celle d’une autre grande puissance balkanique : la Turquie, qui fut tour à tour voisin le plus proche, ennemi farouche puis partenaire économique déterminant dans le développement de la ville.

Fortement touchée aussi bien par la deuxième guerre mondiale que par les bombardements de la guerre des années 90, Sibenik dut produire un effort considérable pour restaurer bon nombre des monuments qui sont aujourd’hui sa fierté. On pourrait citer ainsi la loggia, siège du conseil de la ville lors de la période vénitienne des années 1533 à 1542, ainsi que bien évidemment la monumentale cathédrale Saint-Jacques, chef d’œuvre de l’architecture Renaissance en Croatie avec sa coupole à la conception unique en son genre.

Vous le voyez, Sibenik regorge de monuments sacrés ou païens et il vous faudra plusieurs jours si vous voulez vraiment faire un tour exhaustif des richesses de cette ville de quelques 42000 habitants. Arpentez la colline qui vous conduira au château et murs d’enceinte de la ville d’où vous comprendrez l’organisation de la ville. Faites un tour par la forteresse Saint-Nicolas qui garde l’embouchure maritime de la ville. Vous le voyez, il y a de quoi voir dans cette petite ville sur la route de Split ou de Zadar où le nombre de touristes reste encore supportable. Petit port agréable à la richesse historique dense, Sibenik n’est pas la moins typique des petites villes croates, halte indispensable avant d’aborder les îles alentours (Murter, l’archipel des Kornati) ou les chutes de la Krka…

Voir aussi notre activité : Visite folklorique de la Croatie

 

Michel Forissier