fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Photographie de stock - stock.xchng

Katherine Gorge (Nitmiluk) : canoë et randonnées

Views 43
Première gorge de Katherine

A environ 310 km de Darwin, la ville de Katherine est un lieu de transit sur la route vers le Sud ou vers l’Ouest.

A une trentaine de kilomètres du centre se trouve le Parc naturel de Katherine Gorge, appelée Nitmiluk par les Aborigènes de la tribu Jawoyn habitant la région.

Le parc couvre plus de 290 000 hectares de brousse autour des treize gorges creusées par la Katherine River dans le grès.

Le « bush » alentour est un bon exemple des paysages typiques du Top End australien, avec ses eucalyptus et ses acacias.

La meilleure saison de visite se situe entre mai et septembre, car pendant la saison des pluies, les inondations sont fréquentes et parfois violentes, rendant le parc inaccessible.

Note activité coup de coeur : Croisière sur la gorge de Katherine et parc national de Nitmiluk

troisième gorge de Katherine

Katherine Gorge est un lieu accessible et très fréquentée par les visiteurs.

Le camping principal à l’entrée est souvent bondé, mais avec un peu de temps et d’organisation, on peut trouver dans le parc des endroits calmes et solitaires permettant d’apprécier l’ambiance du bush.

Passées les deux premières gorges, on se rend compte de la sauvage beauté du lieu.

La manière la plus aisée pour découvrir les gorges est la croisière en bateau, mais celui-ci ne visite que les premières gorges.

Pour les sportifs, la location d’un canoë à la journée est recommandée, car cette formule permet de découvrir des lieux plus à l’écart et d’aller à son rythme.

Les plus aventureux choisiront de passer une nuit dans l’un des campings de brousse installés plus loin.

En saison sèche, il y a parfois quelques centaines de mètres de portage des canoës.

ambiance du soir

Le parc de Katherine Gorge offre également une centaine de kilomètres de sentiers de randonnée balisés.

En 5 jours et 66 km, il est possible de rallier Edith Falls.

En deux jours et 40 km, on peut pousser jusqu’à la huitième gorge pour y admirer de beaux exemples d’art rupestre Aborigène.

Les randonneurs doivent s’enregistrer au bureau du par cet une bonne organisation est conseillée avant de s’y lancer.

Katherine Gorge est une bonne introduction au bush australien et permet d’allier des sports nature à la découverte de la géologie et de la culture Aborigène.

Sans oublier que les opportunités de baignade ne manquent pas : profitez-en, ici il n’y a que des crocodiles d’eau douce inoffensifs!

V.M. Schoelzke © Azurever.com