fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

La Sainte Famille - Photographie de stock

Le Musée épiscopal de Vic

Views 27

Le Musée épiscopal de Vic est simplement exceptionnel. Parfaitement intégré dans l’environnement immédiat, il a été conçu comme un parcours chronologique démontrant l’évolution de l’art dans la région.

La mise en valeur est particulièrement réussie grâce à cette architecture adaptée, centrée sur un retable majestueux et facilite grandement la visite.

Elle est un bon exemple de la maîtrise catalane de l’art muséal.

Une création originale

La place du Musée

Le projet de ce Musée est né en 1891 d’une initiative ecclésiale, chose impossible en France où les biens du Clergé lui ont été confisqués.

L’Abbé Guidol a voulu centraliser en un Musée les très nombreuses œuvres d’art éparpillées dans la région et sujettes à de nombreux vols.

C’est en 1995, à la suite de la signature d’une convention entre l’évêché de Vic et le Gouvernement de Catalogne, que le projet de modernisation du premier Musée a vu le jour.

Il montre un nouvelle fois l’effort fait par les autorités catalanes de valoriser leur patrimoine, mission réussie et de bien belle manière.

Une approche très moderne

L'inspiration du MuséeLe Musée est donc résolument moderne, et conçu comme le miroir d’une sorte de château art nouveau qui lui fait face montrant la volonté de s’intégrer dans la ville.

Il est l’œuvre de deux architectes dont l’auteur de la transformation du stade olympique de Barcelone et fut inauguré en 2002.

On progresse en colimaçon autour d’un retable central magistral le tout dans une atmosphère discrètement moderne qui met en valeur et en perspective le passé.

La collection contient aussi bien de éléments d’archéologie, vestiges des premières constructions religieuses de la région, que de l’orfèvrerie, de la verrerie fine et élégante de la région et de superbes tissus et vêtements liturgiques.

Un condensé d’art décoratif roman

Vue de l'intérieur du Musée sur la cathédrale

L’entrée du Musée est magistrale avec une descente de croix provenant de l’Eglise de Santa Eulalia d’Erill de Vall dans le Val de Boi et qui date de la première moitié du 12ème siècle.

Cet ensemble de sculptures de bois, réalisées avec les techniques d’époque, qui font largement appel à la stylisation dégage pourtant une grande force qui emplit l’ensemble du Musée.

Vous continuez ensuite votre découverte de l’art roman par des statues et des peintures plus exceptionnelles les unes que les autres et qui devraient achever de convaincre les plus récalcitrants à l’art roman.

Mais la visite de ce musée est également l’occasion de comprendre l’influence du roman dans le gothique à travers les œuvres du maître local Lluis Borrasa.

>>> Lire les autres reportages sur Barcelone et la Catalogne

Arthur LAURENT © Azurever.com