fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

jeune femme qui peint Florence

Nature peinture ! 11 des paysages les plus peints du monde

Views 119

Les peintres nous offrent, de tout temps, leur regard sur le monde. Ils sont capables de vivre des voyages à la fois très contemplatifs, et très inspirants pour ceux qui auront la chance d’admirer leurs œuvres ! Bien avant Instagram, leurs images ont rendu certains paysages célèbres, et ont fait naître des envies d’évasion et d’exploration… De l’art au réel et du réel à l’art, nous avons voulu leur rendre hommage à travers ces onze paysages parmi les plus peints au monde ! Et peut-être susciter une nouvelle vocation pour votre prochain départ ! Il n’est pas chose aisée de faire un véritable classement, mais voici notre aperçu de quelques icônes de la peinture de paysages !

Paysages célèbres peints, aux quatre coins du monde

1 – Cap sur le Japon… et le Mont Fuji !

Le Mont Fuji au Japon a été peint avec passion par de nombreux artistes et sous des angles très variés. S’il en est un qui a su créer une œuvre unique et connue à travers le monde, c’est Hokusai, en 1831, avec son tableau « La grande vague de Kanagawa », première peinture d’une série de trente-six sur le sublime volcan à la géométrie conique parfaite. Il prend ici le contrepied de la grandeur de ce mont majestueux du Japon, en le plaçant en arrière-plan, tout petit derrière une vague monumentale. La puissance de la nature et la petitesse de l’homme, avec la vue de ces embarcations en péril, est au cœur de cette œuvre qui a inspiré de nombreux autres peintres, notamment par son jeu de mouvements et de perspectives… Hokusai a lui-même décliné la vague, cette source d’inspiration apparemment intarissable, dans plusieurs autres tableaux.

Un bateau de pêcheur sur le lac Kawaguchikok, avec le mont Fuji en arrière-plan, dans la brume automnale du matin

Un bateau de pêcheur sur le lac Kawaguchikok, avec le Mont Fuji en arrière-plan, dans la brume automnale du matin

2 – Le Grand Canyon, une vraie fascination

D’abord, qui s’est déjà tenu devant ce paysage grandiose pourra confirmer sa beauté hypnotique, avec ses lumières et ses couleurs changeantes, ses dimensions infinies, ses perspectives… ! Sans surprise, le Grand Canyon a su inviter de nombreux peintres à se pencher sur leur toile. Le peintre anglais contemporain David Hockney, fortement inspiré par l’ouest américain et ses grands espaces, a su rendre un bel hommage au lieu avec son tableau coloré de 1998.

Pour cette partie du globe et ses paysages grandioses, il faut aussi offrir une mention spéciale à Thomas Moran, qui a démontré l’influence potentielle de l’art sur la protection des paysages naturels. S’il s’est lui aussi délecté à peindre le Grand Canyon (du Colorado), ce sont ses œuvres de Yellowstone (et notamment « Le Grand Canyon de Yellowstone ») qui ont eu un rôle déterminant dans la création du Parc National de Yellowstone !

"<yoastmark

L’incroyable et non moins photogénique Grand Canyon, en Arizona

3 – Cette peinture typique de la savane africaine

Ça y est, vous l’avez déjà en tête, avec ses couleurs chaudes, ainsi que ses silhouettes élégantes d’acacia ou de baobab, de girafes, d’éléphants… La savane africaine a été déclinée en d’innombrables peintures envoûtantes et ressourçantes, que l’on a tous déjà aperçues un jour ou l’autre. Sans mentionner un lieu spécifique en Afrique, c’est tout le continent qui est représenté, et surtout l’écosystème tropical de la savane, avec ses arbres rares et majestueux, symboles de résilience dans des conditions climatiques extrêmes. Parfois, une silhouette humaine est représentée. Plus souvent, ce sont les animaux sauvages qui sont les figures dominantes de ces œuvres. Vous aussi, ça vous titille, cette envie de vous retrouver au milieu de ces paysages d’exception, à la vue de l’une de ces toiles ?

Illustration réaliste d'un paysage de savane africaine

Illustration réaliste d’un paysage de savane africaine

4 – Ah ! Les chutes du Niagara !

Comment ne pas succomber face aux dimensions extraordinaires de ces chutes devenues célébrissimes ? Les chutes du Niagara font, de façon incontestable, partie des paysages naturels les plus peints au monde, des centaines de fois, et particulièrement aux XVIIIe et XIXe siècles, leur heure de gloire artistique et touristique ! Mentionnons que, parmi les artistes qui lui doivent leur réputation, le peintre Frederic Edwin Church a été largement adulé pour son huile sur toile de 1857, sobrement appelée « Niagara ». Considérée par ses contemporains comme la meilleure peinture des chutes du Niagara, elle a valu à Church la dénomination de meilleur peintre paysagiste américain de son époque.

Les chutes du Niagara en automne, avec les chutes américaines au premier plan et les chutes du Fer-à-Cheval en arrière-plan

Les chutes du Niagara en automne, avec les chutes américaines au premier plan et les chutes du Fer-à-Cheval en arrière-plan

5 – L’Australie et la peinture aborigène

Nous ne pouvons évoquer les paysages les plus peints au monde sans faire un tour par l’Australie et ses territoires aborigènes, parmi lesquels le célèbre rocher d’Uluru (ou Ayers Rock). En effet, ce monolithe s’élève de façon impressionnante au beau milieu de vastes déserts presque sans relief. Sa couleur rouge, intensifiée à l’aube et au crépuscule, émerveille les artistes natifs comme étrangers, qui en ont fait la figure centrale de nombreuses œuvres.

Le soleil se lève au-delà du magnifique monolithe de grès, Uluru, illuminant l'herbe

Le soleil se lève au-delà du magnifique monolithe de grès, Uluru, illuminant l’herbe

Dans ce paragraphe, nous voulons aussi rendre hommage aux peuples aborigènes australiens, artistes peintres depuis la nuit des temps et protecteurs de leurs paysages naturels. Leurs représentations, souvent symboliques et spirituelles, sont considérées comme collectives, et appartiennent au peuple entier plutôt qu’à un peintre en particulier. On continue de trouver des peintures aborigènes traditionnelles en Australie, et notamment celles qui suivent la technique du pointillisme. Cette techniques rend la compréhension des peintures, aux explications souvent sacrées, difficile pour les non-initiés. Toujours, le respect de la terre et des éléments naturels, considérés comme des divinités ou des êtres vivants à part entière, est mis en avant.

La France, source d’inspiration inépuisable

On ne va pas se le cacher, on est plutôt fiers que notre beau pays inspire continuellement des artistes parmi les plus talentueux. Alors, voici quelques paysages français qui ont tout à fait leur place dans cette sélection, et qui ont été rendus célèbres bien au-delà de nos frontières, grâce aux plus grands peintres.

6 – Les falaises d’Étretat, en Haute-Normandie

Pour commencer, vous les avez sûrement plus vues en peinture qu’en photographie, sans même vous en rendre compte ! Elles sont un sujet phare de la peinture de paysages, et l’on comprend vite pourquoi, avec ces formes et ces dimensions hors du commun, immobiles dans le tumulte de l’Océan Atlantique ! Les effets de lumière de la Normandie ont de quoi ravir les peintres de nombreux courants artistiques, parmi lesquels les impressionnistes comme Claude Monet. Il est en effet est le premier à peindre les falaises d’Étretat, avant d’y revenir inlassablement pour produire au moins une cinquantaine de toiles rendant hommage à ce paysage atypique. Mentionnons que d’autres grands peintres lui ont succédé, comme Gustave Courbet, Eugène Boudin ou encore Eugène Delacroix.

Un peintre peignant les falaises blanches d'Étretat avec la célèbre arche naturelle de La Porte d'Aval, en Normandie

Un peintre peignant les falaises blanches d’Étretat avec la célèbre arche naturelle de La Porte d’Aval, en Normandie

7 – La montagne Sainte-Victoire, muse de Paul Cézanne

Ce peintre originaire d’Aix-en-Provence, emblématique du XIXe siècle et du mouvement impressionniste, puis de la naissance du cubisme, a fait de la montagne Sainte-Victoire sa véritable muse. À lui seul, il délivre près de quatre-vingts toiles de ce mont Aixois, à l’aquarelle comme à l’huile. Il s’attarde tant sur ce modèle qu’elle finit par faire sa renommée. Mais l’histoire d’amour est à double-sens, et il semble évident que Cézanne a façonné les lettres de noblesse du lieu, qui n’avait jamais suscité tant d’intérêt avant l’émergence de son art. Alors, quand vous randonnerez sur la montagne Sainte-Victoire, ressentirez-vous l’aura du peintre, et la sensibilité de ses pinceaux ?

Paysage provencal montrant le Mont Sainte-Victoire qui a inspiré Cézanne au XIXe siècle

Paysage provencal montrant le Mont Sainte-Victoire qui a inspiré Cézanne au XIXe siècle

8 – On dirait… le sud de la France !

Tout d’abord, restons dans le Sud, et admettons-le : c’est une manne d’inspiration pour les peintres, aux sujets devenus classiques, presque incontournables : les cyprès, les lavandes en fleur, les tournesols… Vous y êtes ? Oui, nous aussi, nous avons inévitablement pensé à Vincent Van Gogh, l’un des peintres les plus célèbres au monde, dont la courte vie n’a en rien empêché la grandeur de la réputation. S’il est d’origine néerlandaise et puise ses premières idées de peintures de paysages en Hollande, son arrivée dans le sud de la France le transforme, et fait évoluer son art. Les lieux majeurs où il a vécu et produit une œuvre impressionnante sont Arles, puis Saint-Rémy-de-Provence. Ce sont les lumières et les couleurs du midi qui lui permettent de se transcender, et qu’il retranscrit dans des contrastes riches à travers ses peintures…

Champs de lavande devant l'asile de Saint-Paul De Mausole à Saint-Remy de Provence, où Vincent Van Gogh a peint une grande partie de son oeuvre

Champs de lavande devant l’asile de Saint-Paul De Mausole à Saint-Remy de Provence, où Vincent Van Gogh a peint une grande partie de son oeuvre

Peintures et paysages urbains : ces villes, reines du graphisme

9 – Welcome to… New York !

À vrai dire, c’est LA ville iconique des États-Unis, où l’art est omniprésent, sous toutes ses formes, à toute heure du jour et de la nuit ! Son effervescence, ses lignes architecturales, ses hauts buildings qui se détachent sur l’océan, Manhattan avec son pont et ses quartiers, sa Statue de la Liberté, ses taxis jaunes… Il est indéniable que New York représente la ville sans limite et sans repos, et ouvre, sans surprise, la porte à toutes les représentations picturales possibles ! Combien tombent amoureux de cette métropole sans commune mesure, combien la peignent, combien décorent leur salon de l’une de ces peintures ?

Artiste de rue peignant la Bourse de New York à Wall Street, Manhattan

Artiste de rue peignant la Bourse de New York à Wall Street, Manhattan

10 – Londres, cette autre métropole-muse, de l’autre côté de l’Atlantique

Le Palais de Westminster, les rives de la Tamise, l’impressionnant Tower Bridge, la cathédrale Saint-Paul, les quartiers animés comme Piccadilly Circus, les bus à deux étages, les cabines téléphoniques rouges… Rendez-vous à Londres, capitale historique et culturelle, qui a fait chavirer le cœur de nombreux artistes anglais ou venus d’ailleurs ! Impossible de ne pas mentionner le peintre français Claude Monet une nouvelle fois, et sa peinture à l’huile de 1902, intitulée « Les Chambres du Parlement, au coucher du soleil ». Le célèbre peintre italien Canaletto, du XVIIIe siècle, s’est aussi épris de Londres, où il a vécu une dizaine d’années. En effet, son impressionnante toile « La Tamise et la City » est restée une référence parmi les peintures de Londres. Les peintres talentueux se sont succédés dans la capitale britannique, qui continue d’inspirer : Camille Pissaro, George Hyde Pownall, John Crowther, James Tissot…

Vue sur la Tamise depuis le pont de Westminster menant au Palais de Westminster, autrement appelé Chambre du Parlement.

Vue sur la Tamise depuis le pont de Westminster menant au Palais de Westminster, autrement appelé Chambre du Parlement.

11 – Venise, et la dolce vita !

Une fois de plus, cette charmante ville italienne n’est pas en reste dans le cœur des artistes, avec ses canaux et ses gondoles, combles du romantisme ! Il n’est pas étonnant que des peintres de tous horizons soient venus puiser leur inspiration à Venise, et y ont laissé un héritage artistique des plus riches. Peintures flamandes, allemandes, néerlandaises précèdent aux toiles romantiques comme celles (nombreuses) de l’anglais William Turner, qui séjourne par trois fois à Venise. Puis c’est au tour du peintre américain James Abbot Whistler d’apporter un nouveau regard sur Venise, et de peindre sans relâche ses paysages urbains, avant de céder la place aux impressionnistes comme Auguste Renoir, ou (encore) Claude Monet…

Serez-vous le prochain à affuter vos pinceaux à Venise ?

Palais du Grand Canal avec la cathédrale de Santa Maria della Salute, à Venise

Palais du Grand Canal avec la cathédrale de Santa Maria della Salute, à Venise

Nous espérons que cette sélection vous a plu, et vous a donné envie de sauter dans un train ou un avion pour aller ressentir de plus près l’inspiration de tous ces grands artistes !

 


Sophie, amatrice d’art et de voyage…