fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Visiter Petra en Jordanie : le joyau du désert

Views 291

Aller hop ! Voyage dans le temps pour vous faire (re)découvrir une merveille cachée au reste du monde pendant si longtemps… Un des plus grands trésors archélogique… On vous emmène bien sûr visiter Petra en Jordanie ! Histoire, culture, patrimoine, mais aussi bons tuyaux pour savoir quand et comment s’y rendre et où y séjourner ; suivez le guide !

Petra, quelques points historiques 

L’émergence de Petra

Autrefois, seuls les bédouins locaux qui vivaient dans les rochers creusés avaient connaissance de Petra. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle que les explorateurs occidentaux en ont découvert les ruines : celles de l’ancienne capitale des Nabatéens.

Trois-cent ans avant J.-C., Petra était une riche cité, implantée sur la route commerciale qui apportait des épices et d’autres marchandises d’Afrique au monde arabe. La ville bénéficiait d’un système d’irrigation avancé permettant aux Nabatéens de contrôler l’eau dans l’environnement désertique.

Mais entre la prise de pouvoir par les Romains et une série de tremblements de terre causant de nombreux dégâts, la ville a peu à peu perdu de son importance. Le manque d’eau sa faisant lui aussi ressentir, les habitants commencèrent à abandonner la ville.

Laissée en ruines, les descendants bédouins des Nabatéens ont continué à errer dans la région. Pendant de nombreuses générations, ils ont vécu une existence semi-nomade en tant que bergers de chèvres. Mais le déménagement de Petra vers la nouvelle colonie d’Umm Sayhoun a changé à jamais leur mode de vie traditionnel.

Visiter Petra - Femme bédouine

Femme bédouine portant le voile traditionnel à Petra, en Jordanie.

Petra s’est notamment révélé au grand public par ses rôles au cinéma, notamment dans les Indiana Jones. Aujourd’hui, Petra n’est plus un secret. La ville fait partie du très sélect classement des Sept Merveilles du Monde, et attire forcément bien des curieux ! Le tourisme est ainsi la principale source de revenus des bédouins locaux, mais les a également contraints à quitter leurs maisons troglodytes sur le site archéologique.

À première vue, il semble que chaque Bédouin travaille dans l’industrie du tourisme, mais il s’agit en fait d’une communauté marginalisée en Jordanie. Le chômage à Umm Sayhoun est élevé et les Bédouins sont surreprésentés dans les emplois les moins bien rémunérés de la vente de souvenirs, de promenades à dos d’âne et de thé.

Comment visiter Petra en Jordanie : notre guide d’exploration

Les spectaculaires tombes rupestres sculptées de Petra en Jordanie figurent souvent en tête des listes de souhaits de voyage. Mais contrairement à de nombreuses destinations de rêve, il est en fait assez facile et plutôt bon marché de visiter Petra. La gamme d’hébergement s’étend des camps de tentes aux complexes cinq étoiles, et les transports en commun sont nombreux et plutôt efficaces. Il est aussi possible (et simple !) de conduire soi-même, et les jordaniens sont incroyablement accueillants !

Ville de Petra

Chameaux en pause devant la ville de Petra.

Alors concrètement, quelle est la meilleure façon de visiter Petra ? Bien que de nombreuses agences proposent des visites organisées, sachez qu’il est facile et confortable de visiter la cité de manière indépendante. Voici tout ce que vous devez savoir lorsque vous planifiez un voyage à Petra !

Les meilleures choses à voir à Petra

Il y a tellement de choses à voir quand on va visiter Petra en Jordanie, que cela peut être un peu écrasant. La zone est vraiment vaste et plusieurs sentiers vous mèneront vers divers tombeaux, bâtiments et points de vue. Afin de ne pas repartir frustré, sachez d’avance que vous ne pourrez pas tout visiter en une seule et même journée ! Sans prétention aucune, voici les incontournables de Petra que les TRVLRs que nous sommes avons pu admirer ! Si d’autres méritent d’après-vous d’être développés, n’hésitez pas à nous laisser vos suggestions en commentaire !

La marche vers la ville perdue de Petra – Le Siq

Le Siq constitue l’entrée principale de Petra. Mieux vaut y arriver tôt le matin (6h…!) pour profiter du site dans les meilleurs conditions ! Le début de la promenade est assez calme, mais les grottes et autres structures creusées dans la roche laissent rapidement présager des paysages grandioses. Sur le chemin de Petra, la tombe de l’obélisque figure probablement parmi les structures star. C’est ensuite une impressionnante gorge étroite aux tons rose-rouge qui vous mènera au Trésor !

Le Siq à Petra, en Jordanie, avec un cheval et une calèche

Puits de lumière traversant le siq de Petra, en Jordanie, avec un cheval et une voiture utilisés pour transporter les touristes.

Siq s’étend sur 1,2 km de long ; rapide à priori, et pourtant… les minutes risquent fort de s’allonger tant le décor est saisissant ! Par endroit, les murs vous surplombent à plus de 180 mètres de haut ! Avec assez peu d’imagination et de projection, les caravanes arrivant à Petra plusieurs siècles auparavant se dessineront devant vous ! Le trésor Al-Khazneh se fait attendre ; patience, vous le trouverez en temps voulu !

Le trésor, Al-Khazneh

Finalement, le voici ! L’alias du Trésor Al-Khazneh c’est, à tous les coups, pour lui que l’on vient visiter Petra en Jordanie… purement bluffant ! Le visage du temple est sculpté dans le grès, et même si vous ne pouvez pas y pénétrer, vous aurez besoin de temps pour profiter de la vue ! Nul besoin de s’étendre sur le sujet… Voyez, admirez.

Visiter Petra - Vue spectaculaire de Al Khazneh (le Trésor) à Petra.

Deux beaux dromadaires devant Al Khazneh (le Trésor) à Petra.

Prêt à quitter le Trésor et à explorer le reste de la Cité Perdue ? N’imaginez surtout pas qu’après cela, la suite de la visite s’annonce fade. Car si le Trésor de Petra est l’attraction la plus célèbre de la cité, d’autres sites méritent aux aussi votre curiosité !

Par la fameuse Rue des Façades, bordée d’échoppes de souvenirs et d’autres temples, vous vous dirigerez vers le reste du complexe.

Sentier des hauts : lieux des sacrifices

Un sentier balisé composé de marches de pierre vous conduira à l’un des points les plus élevés de Pétra. Même si cela ressemble à un détour, vous pouvez en fait faire une boucle et vous connecter au sentier principal plus tard. La randonnée jusqu’au haut lieu du sacrifice prend environ 40 minutes. Cela monte tout le long, mais vous serez récompensé par le superbe paysage montagneux ! Juste avant d’atteindre ce site, vous arriverez à un petit carrefour. Ici se dressent deux obélisques de sept mètres de haut. Ils valent la peine d’être remarquées, car ils ont été créés en découpant la montagne, de sorte que seuls ces deux monuments ont été laissés ici. Assez impressionnant !

Au croisement, tournez à droite sur le sentier principal, vous arriverez bientôt au point de vue High Place of Sacrifice. Comme son nom l’indique, cet endroit au-dessus de la ville était utilisé pour sacrifier des animaux. Profitez de la vue, vous pouvez acheter des rafraîchissements ou des souvenirs d’un bédouin. Pour redescendre, empruntez le sentier menant de l’autre côté de la vallée appelé Wadi Farasa : là encore, les vues sont magnifiques ! Bien que rocheux (attention quand il pleut), le chemin est facile à suivre.

Monastère, Ad-Deir

Force est d’admettre que lorsqu’il faut beau et chaud (c’est à dire souvent !), la montée jusqu’au monastère et ses 800 marches sont assez difficile ; évitez les heures de la mi-journée. Comptez une heure de marche aller ; certains guides annoncent même 2 à 3 heures ! Cela dépend vraiment de votre niveau de forme physique ; anticipez en tous cas ! Le sentier lui-même est très pittoresque et offre une vue magnifique. Comme le chemin est très fréquenté, il est bordé de boutiques de souvenirs, vous pouvez même acheter en chemin des rafraîchissements (jus de grenade), et vous pouvez même louer un âne en cas de fatigue ! Mais après l’effort… le réconfort !

Visiter Petra - Ad Deir (le monastère) avec le drapeau jordanien. Petra, Jordanie

Les touristes visitent Ad Deir (le monastère)

Le monastère est en fait plus haut et plus large que le Trésor ; selon nous, c’était l’un des musts à visiter à Petra ! Si vous le souhaitez, vous pouvez même marcher du monastère à Little Petra, mais c’est une vraie randonnée, et vous aurez peut-être besoin d’un guide, puis d’un trajet de Little Petra à Wadi Musa. Vous trouverez le meilleur spot photo du monastère à l’intérieur du rocher, au-dessus du restaurant si cela ne vous dérange pas d’attendre dans la file d’attente pour obtenir la meilleure des photos insta !

Se loger à Petra

Lorsqu’on va visiter Petra en Jordanie, la question du logement se pose. Or, pas d’inquiétude, une ville entière – Wadi Musa – s’est développée pour accueillir les visiteurs. La ville possède des hôtels de tous types et de tous budgets, qui commencent juste à côté de l’entrée et s’étendent jusqu’aux collines. Vous trouverez aussi de nombreux endroits pour manger, des boutiques de souvenirs et des agences de voyages.

  • Luxe : Le Mövenpick Resort ***** se trouve juste en face de Petra. C’est un grand hôtel cinq étoiles avec plus de 180 chambres et sept restaurants, bars et cafés sur place, ainsi qu’une piscine extérieure et une terrasse sur le toit avec une vue imprenable où il y a souvent de la musique live au coucher du soleil.
  • Milieu de gamme : La Petra Guest House est proche. Il propose un mélange de chambres et de chalets indépendants surplombant les montagnes autour de Wadi Musa, ainsi qu’un restaurant, une terrasse et un bar troglodyte.
  • Budget : Si vous avez une voiture, les hôtels un peu plus loin sur la colline sont d’un bon rapport qualité-prix et offrent une vue imprenable. Le Rocky Mountain Hotel * est une maison d’hôtes simple à la gestion familiale proposant du thé et du café gratuits sur le toit-terrasse et des navettes gratuites pour Petra.

Comment se rendre à Petra ?

Si vous séjournez dans le centre de Wadi Musa, Petra n’est qu’à quelques pas. Les hôtels plus éloignés proposent souvent une navette gratuite vers le centre des visiteurs plusieurs fois par jour, bien que cela signifie que vous êtes limité à des horaires fixes. Sinon, il y a beaucoup de taxis à l’extérieur du centre des visiteurs, surtout l’après-midi, et vous paierez environ 5 JD dans Wadi Musa. Si vous conduisez jusqu’à Petra, comptez 236 km (environ 3 heures) entre la capitale jordanienne Amman et Petra via la plus rapide Desert Highway, ou 255 km (4h30 heures) via la King’s Highway, plus lente mais plus pittoresque. Depuis la station balnéaire d’Aqaba à Petra, comptez 126 km de route (2 heures).

Centre d'accueil de Petra situé à la lisière de la ville de Wadi Musa, en Jordanie.

Centre d’accueil de Petra situé à la lisière de la ville de Wadi Musa, en Jordanie.

Il existe un parking gratuit à Petra en face de l’arrêt de bus, devant l’hôtel Petra Moon. Cet arrêt de bus est également l’endroit où vous pouvez prendre les bus JETT qui relient Wadi Musa à Amman et à Aqaba si vous voyagez en Jordanie en utilisant les transports en commun. Si vous êtes limité dans le temps et que vous cherchez un moyen pratique de visiter Petra, il existe aussi différents forfaits d’excursions d’une journée qui incluent le transport et les billets d’entrée, au départ d’Amman et d’Aqaba en Jordanie ou d’Eilat et de Tel Aviv en Israël.

Combient coûtent les billets pour visiter Petra en Jordanie ?

Petra est de ces endroits où plus vous restez longtemps, mieux c’est ! Un billet d’un jour coûte 50 JD (70 USD) par personne, mais un billet de deux jours ne coûte que 55 JD et un billet de trois jours 60 JD. Les enfants de moins de 15 ans bénéficient d’une entrée gratuite. Ce sont les prix si vous séjournez en Jordanie ; si vous partez en excursion d’une journée et que vous ne passez pas la nuit dans le pays, le prix est de 90 JD. Si vous visitez Petra le jour de votre arrivée dans le pays, vous payerez également 90 JD mais serez remboursé de 40 JD le lendemain si vous revenez.

Vous pouvez acheter des billets au centre des visiteurs en espèces ou par carte de crédit ; vous pouvez également vous procurer des cartes, des guides et embaucher un guide (50 à 100 JD). Si vous allez visiter d’autres sites en Jordanie, vous pouvez également obtenir un Jordan Pass qui comprend l’entrée à Petra ainsi que 40 autres sites et musées à travers le pays, notamment Jerash, la citadelle d’Amman et le Wadi Rum. Les pass coûtent 70 JD pour une journée d’entrée à Petra, 75 JD pour deux jours ou 80 JD pour trois jours, et vous pouvez les acheter en ligne.

Quel est le meilleur moment pour visiter Petra ?

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour visiter la Jordanie, et donc Petra : mars, avril et mai, ou septembre, octobre et novembre. À ces périodes de l’année, il fait généralement sec mais pas trop chaud, avec des températures moyennes allant de 19 °C à 28 °C. L’été peut être très chaud avec des températures moyennes élevées atteignant 33 °C en juillet et août, et très peu d’ombre sur le site, évitez donc la partie la plus chaude de la journée. L’hiver est la saison la plus calme pour visiter Petra, mais peut être froid et pluvieux. Janvier connaît environ huit jours de pluie et des températures moyennes allant de 2 à 13 °C.

La billetterie de Petra est ouverte tous les jours, de 6h à 18h en été et de 6h à 16h en hiver. Le site ferme au coucher du soleil et les moments les plus calmes pour visiter Petra sont généralement tôt le matin et en fin d’après-midi. Petra est également ouverte les lundis, mercredis et jeudis soirs lorsque le Siq et le Trésor sont éclairés par des bougies pour Petra by Night. Les billets coûtent 17 JD (24 USD) et la visite commence à 20h30 et se termine à 22h30. C’est très populaire : restez en retrait si vous voulez découvrir la magie du Siq loin de la mêlée des visiteurs !

Combien de temps passer à Petra ?

De nombreuses personnes visitent Pétra lors d’une excursion d’une journée. Cependant, il s’agit d’un site si vaste que vous devez vous préparer pour une très longue journée ! Si vous avez une journée complète, vous pourrez vous concentrer sur les points forts : la descente du Siq jusqu’au Trésor, l’amphithéâtre, la rue Colonnaded, Qasr al-Bint et les tombes royales, et même la marche jusqu’au monastère.

Visiter Petra - Qasr Al-Bint, un temple à Petra

Somptueux temple Qasr Al-Bint

Passer la nuit à Wadi Musa la veille vous permettra d’arriver sur le site tôt, avant les foules de la journée. Vous pouvez également ajouter Petra by Night si vous êtes là le bon jour. Si vous avez le temps, deux ou trois jours supplémentaires vous permettront de visiter les sites de Petra à un rythme plus tranquille, voire intégrer certaines randonnées : le sentier escarpé menant au Haut lieu du sacrifice (4 à 5 heures), ou le sentier Al Khubtha (2 à 2,5 heures) pour ces vues célèbres jusqu’au Trésor. Et avec plus de temps, vous pourrez également visiter Little Petra, à 9 km.

Comment s’habiller à Petra ?

Lorsque l’on va visiter Petra, en Jordanie, on marche sur un sol sablonneux et rocheux : des chaussures de marche ou des baskets solides sont le meilleur choix. La Jordanie étant un pays musulman, il est conseillé de se couvrir les épaules et les genoux. Il n’est pas nécessaire pour les femmes de se couvrir les cheveux, bien qu’un foulard soit une protection utile contre le soleil et la poussière ! Les petits matins peuvent être frais si vous visitez Petra au printemps ou en automne. Une couche supplémentaire voire un imperméable en hiver est donc utile. Il y a très peu d’ombre autour du site archéologique : apportez un chapeau ou une écharpe et des lunettes de soleil. Et n’oubliez pas la crème solaire !

Petra s’étend sur 60 kilomètres carrés, vous finirez donc par beaucoup marcher. Mais si c’est trop, il y a des chameaux, des ânes, des chevaux et des calèches. Un trajet en calèche du centre des visiteurs au Trésor coûtera environ 20 JD (28 USD). C’est une descente facile de 15 minutes, la tâche sera plus difficile sur le chemin sablonneux en fin de journée : mieux vaut économiser le trajet jusqu’au retour !

Femme routarde explorant le monde antique

Jeune femme exploratrice dans la ville de Petra

Les plus occupés sont les ânes qui portent les visiteurs jusqu’aux marches du monastère. Ceux pour la marche d’une heure de la vieille ville au Siq à la fin de la journée. Il y en a beaucoup autour donc vous devriez pouvoir négocier sur le le prix. Il y a eu des rapports de certains conducteurs maltraitant leurs animaux. Soyez alors conscient de cela et vérifiez qu’ils ont l’air en bonne santé, bien nourris et bien soignés. L’association caritative PETA gère une clinique à Petra où vous pouvez signaler les animaux maltraités ou blessés.

Où se restaurer à Petra ?

La plupart des hôtels de Petra fourniront un panier-repas si vous le demandez la veille. Il y a aussi une file d’étals à l’extérieur de l’entrée. Vous pouvez acheter des boissons et des collations comme du chocolat et des chips. Les prix à l’intérieur du site sont plus élevés : mieux vaut donc s’approvisionner avant d’entrer. L’eau en bouteille est largement disponible sur les étals à l’intérieur et à l’extérieur du site.

Marché antique

Marché antique à Petra, dans le sud de la Jordanie.

Notre conseil : apporter une bouteille d’eau rechargeable avec un système de purification afin de pouvoir faire le plein d’eau du robinet. À la fois pour économiser de l’argent et pour réduire les déchets plastiques ! Il existe beaucoup d’options pour manger et boire à l’intérieur de Petra, des stands de thé bédouins aux simples kiosques ou cafés. Il y a même un restaurant complet près du musée appelé The Basin. Vous pouvez prendre un déjeuner buffet et une bouteille de vin (peut-être aurez-vous besoin d’un chameau pour vous porter après !).

Informations supplémentaires sur Petra

Petra est bien équipée en toilettes, avec des blocs sanitaires au centre des visiteurs, près du théâtre et du musée. Il y a aussi des portaloos au départ du Siq et dans quelques cafés. Vous trouverez des stands de souvenirs partout, mais celui qui vaut le détour est selon nous le stand de bijoux du musée. Ce dernier est dirigé par la néo-zélandaise Marguerite van Geldermalsen, arrivée en Jordanie en tant que routarde dans les années 1970, et qui a fini par épouser un bédouin qui vivait dans une grotte à Petra ! Elle a d’ailleurs écrit un livre sur ses expériences intitulé Married To A Bedouin !

Enfin, si vous avez besoin d’un verre après une longue journée de marche, quelques-uns des endroits les plus agréables pour s’arrêter en sortant sont le bar de style arabe de l’hôtel Movenpick, et le Cave Bar de la Petra Guest House : un tombeau nabatéen converti en bar !


Stan, Petraccroc !