fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Monter - Copacabana

Itacaré – Entre station balnéaire hippie et sports d’aventure

Views 35

Une enfilade d’une vingtaine de plages entourées par la forêt tropicale. Une charmante rue piétonne qui regorge de petits restaurants brésiliens et de boutiques.

Des locaux accueillants et des backpackers qui remontent la rue et se saluent. Au bout de quelques jours à Itacaré, tout le monde se connaît.

L’atmosphère décontractée a fait de ce village de pêcheurs le paradis des hippies et des surfers.

Voir également notre excurstion d’une journée à Morro de Sao Paulo de Salvador

Arbuste - Palmiers à huile Nuit - des loisirs
 
 

En journée, outre le farniente, les activités ne manquent pas. Les surfers se régaleront de vagues impressionnantes au nord du village, sur les plages de Tiririca ou Ribeira, voire sur la superbe plage de Prainha accessible après une demi-heure de marche à travers la rainforest.

Pour les amateurs de sensations fortes, direction la rivière Rio de Contas. De nombreuses agences du village proposent au choix rafting, kayak, canyoning, tyrolienne, voire descente en rappel dans des cascades. Adrénaline garantie !

itacare-plage-de-concha_large plage - Lagune, M
 

Le soir, surfers et autres amateurs de rafting se retrouvent dans les bars le long de Pedro Longo, la rue principale d’Itacaré. Tongs havaïanas aux pieds, verre de caipirinha à la main.

Un Brésilien ou un backpacker finira toujours par vous accoster pour vous emmener dans la soirée du moment, samba chez l’habitant ou piste de danse improvisée sur la plage de Concha.

Rafting - Transport par eau Cascade - Ressources en eau
 

Itacaré est aussi une destination idéale pour l’écotourisme. La forêt, préservée jusqu’à récemment par la culture du cacao, présente une des biodiversités les plus intéressantes du littoral brésilien.

Plusieurs agences d’écotourisme proposent des promenades en forêt au travers de la Réserve écologique d’Itacaré et du Parc de la Serra do Conduru, qui s’étendent sur plusieurs milliers d’hectares.

Pas étonnant que beaucoup de français soient tombés amoureux de ce village.

Vincent Cassel et Monica Belluci seraient paraît-il des habitués. D’autres y ont ouvert des ‘pousadas’, acheté une maison de vacances, voire un morceau de forêt pour y construire des cabanes dans les arbres.

Entre plages, rivières, forêt tropicale et mangroves, difficile de ne pas avoir un coup de cœur pour Itacaré !

Pour prévoir votre visite : http://www.itacare.com/ (en français)

Caroline Connan © Azurever.com