fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Le théâtre antique d'Epidaure (ou "Epidavros"), préfecture d'Argolide, Péloponnèse, Grèce.

Patras dans le Péloponnèse

Views 444

Patras est la plus grande ville du Péloponnèse en termes de population et la quatrième ville de Grèce derrière Athènes, Le Pirée et Thessalonique.

Patras : un archipel hors du commun

Ville de Patras, Grèce, vue d'en haut.

Ville de Patras, Grèce,

Vous pourrez rapidement remarquer qu’elle est assez peu touristique, au vu de la pénurie manifeste de personnes parlant quelques mots d’anglais dès que l’on s’éloigne ne serait-ce que de quelques rues à partir du port ou du bas de la ville. C’est l’occasion pour se plonger dans une Grèce relativement différente de celle que l’on découvre au travers des sites touristiques… Les raisons qui pourront vous amener à passer par Patras sont nombreuses : profitez-en pour faire un arrêt dans une ville atypique.

Le théâtre antique d'Epidaure (ou "Epidavros"), préfecture d'Argolide, Péloponnèse, Grèce.

Le théâtre antique d’Epidaure, préfecture d’Argolide, Péloponnèse, Grèce.

Patras est avant tout un point de passage : vers différents sites archéologiques du Péloponnèse, vers Delphes pour ceux qui en remontent (notamment depuis que le Péloponnèse a été relié au continent par un pont sur la mer en 2004, au niveau de Patras), mais également vers la mer Adriatique à destination d’îles grecques, telles que Zante, de l’Italie ou de la Croatie. La ville est située sur le flanc d’une colline qui donne dans la mer : elle est donc en tout point en pente. Le site archéologique vous offre une vue imprenable tant sur la ville que sur le golfe de Patras.

Une richesse sans fin

En partant du port d’où sortent tous les ferrys, il suffit de suivre la rue centrale, piétonne. Elle débouche directement sur un escalier imposant, qui vous mènera, moyennant quelques minutes d’effort, directement au site archéologique : il se prénomme ainsi acropole, textuellement « le plus haut de la ville ». On l’appelle aussi « le château » (kastro) construit par les byzantins sur les restes de l’acropole grecque. La méditerranée reprend ses droits de manière tout à fait visible dans le site : les restes archéologiques sont parsemés d’oliviers, de palmiers et de bougainvilliers.

Phare de Patras, Grèce

Phare de Patras, Grèce

A quelques dizaines de mètres du site de l’acropole se trouve un odéon romain de 2500 places. En excellent état de préservation. Essayer de vous y rendre en fin d’après-midi. Les couchers de soleil sur le golfe de Patras valent toujours le détour. Pendant l’été, le château et l’odéon romain accueillent en plein air concerts et pièces de théâtre. Adaptez-vous au rythme local. La faible affluence touristique fait se transformer la ville en une ville quasi déserte l’après-midi. En raison de la fermeture des magasins de 13h jusqu’en début de soirée.

Avant de redescendre, promenez-vous dans les petites rues du haut de la ville. De nombreux restaurants surplombent la ville et la vue en terrasse est impressionnante. Les prix sont très abordables en comparaison au reste de la Grèce. Prenez un assortiment de plats au milieu de la table à partager entre tous, accompagnés du traditionnel ouzo.