fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Road trip en van au Canada

Road trip en van au Canada : ils l’ont fait !

Views 1.22k

Un road trip en van au Canada ? Ils en rêvaient, ils l’ont fait ! Rencontre avec Romane et Mathieu, qui nous racontent leur périple, leurs anecdotes marquantes, et nous livrent leurs conseils d’organisation pour vous lancer à votre tour !


Quels TRVLR êtes-vous ?

Quelques mots de présentation tout d’abord : qui êtes-vous ?

Nous sommes Romane & Mathieu, deux passionnés de voyages ! Nous nous sommes rencontrés sur un salon du tourisme et aujourd’hui, nous vivons de notre passion. On peut dire que le destin a bien fait les choses !

Road trip en van au Canada

C’est nous !

 

Quelle aventure avez-vous vécu et quel a été le déclic pour l’entreprendre ?

En 2022, nous avons enfin pu réaliser un rêve : traverser le Canada en van. Pendant cinq mois, nous avons sillonné les routes canadiennes à la découverte de ce pays riche, grand, intense, naturel, beau, accueillant ! Nous avions ce projet depuis quelques temps, mais la pandémie de Covid nous a retardé de deux petites années.

Mathieu avait déjà fait un PVT – Permis Vacances Travail – en Nouvelle-Zélande et avait donc l’expérience de vivre dans un van pendant plusieurs mois. Quant à moi, c’était un rêve de longue date : pouvoir découvrir les vastes étendues de ce pays en toute liberté à bord de mon van. J’ai toujours adoré conduire, c’était donc une évidence qu’un tel voyage devait se faire au volant d’une voiture.

Combien de temps avez-vous prévu et quel a été votre itinéraire ?

Pour avoir déjà visité le Québec pendant deux semaines au mois de février, nous savions que l’hiver et la vie en van étaient, pour nous, peu compatibles ! Autre élément qui a conditionné notre séjour : le visa avec lequel nous partions. Nous n’avions qu’un simple visa touristique pour partir, ce qui signifie que nous pouvions rester au maximum six mois sur le territoire canadien. La durée et la période ont donc été décidées rapidement, à savoir cinq mois entre mi-mai et mi-octobre !
En arrivant, nous avons eu de la neige ! Et en repartant, nous avions des nuits à 5°C dans le van. Nous avons donc évité le rude hiver canadien de justesse !

L’itinéraire quant à lui était simple : traverser le Canada d’Ouest en Est ! Nous avions établi les grandes lignes avant le départ et les points importants à visiter. Le reste s’est fait au feeling une fois sur place.

Votre road trip en van au Canada : racontez-nous…

Road trip en van au Canada : Parc Aiguebelle, Abititi

Le Parc Aiguebelle, Abititi… Simplement envoutant !

Quel serait le top 5 des visites ou expériences que vous avez faites ?

Le Canada est vaste et ce n’est rien de le dire ! En cinq mois, nous avons fait pas moins de 23 000 kilomètres. Mais quelques lieux nous ont vraiment marqués :

  1. Les Rocheuses Canadiennes : elles sont à la hauteur de leur réputation. Ce sont les paysages les plus beaux et impressionnants qu’on ait pu voir au Canada !
  2. La route entre Kamloops et Whistler : après plusieurs semaines dans les Rocheuses, le paysage pour arriver à Whistler était sensationnel ! Nous passions des immensités montagneuses à des canyons désertiques. Cette diversité nous a vraiment séduits.
  3. Le Parc Provincial Dinosaur : encore une fois, cet endroit dispose de paysages uniques, dignes des Badlands américains ! C’est un de nos coups de cœur de ce voyage. En plus, c’est peu connu des touristes donc encore très authentique !
  4. L’Abitibi-Témiscamingue au Québec : cette région attisait notre curiosité depuis quelques temps et nos attentes ont été surpassées ! Nous avons découvert une région où de nombreuses activités sont à faire, où l’accueil est très chaleureux et où la nature et l’histoire sont étroitement liées.
  5. Les Maritimes : ne choisir que cinq visites est un exercice très compliqué ! Je vais donc ruser en parlant de la partie maritime du Canada. Je peux donc inclure quelques endroits que nous avons adorés ! Je pense notamment à la Gaspésie, à l’Île du Prince-Edouard ou encore à la Nouvelle-Ecosse, sans oublier le Nouveau-Brunswick ! Encore une fois, les paysages sont si diversifiés, cette partie du Canada est magnifique.

Un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout ; quel a été le niveau d’organisation et d’improvisation ?

Ah bonne question ! Je dirais à mi-chemin entre pas du tout et un peu. Prenons un exemple simple, à savoir notre arrivée à Calgary. Nous avons trouvé notre logement deux jours avant d’arrivée. Pour acheter le van, nous devions être sur place car le marché est très tendu à cette période. Nous avons mis deux semaines pour trouver la perle rare. Cela impliquait donc une grande flexibilité de notre part car nous ne savions pas quand nous allions pouvoir prendre la route.

Nous avions notre itinéraire dans les grandes lignes, mais nous gérions semaine par semaine notre planning en fonction de divers éléments comme la météo, les évènements, les rencontres, la fatigue, les envies de chacun, les imprévus, … Nous prenions donc régulièrement un peu de temps dans une bibliothèque ou un café pour préparer les jours à venir.

Nous savions qu’il était aussi nécessaire de garder des jours de battement « au cas où ». Et oui, certains lieux sont à voir absolument sous le soleil ; parfois, notre van nous a joué quelques tours ; et de temps en temps, nous avions envie de profiter plus longuement de lieux agréables.

Et puis l’avantage du van est que nous trouvions facilement des campings où loger. Il est arrivé quelques fois que les campings soient complets (pendant la fête du Canada par exemple) et dans ce cas, nous faisions du camping sauvage.

Quels conseils donneriez-vous pour préparer un road trip en van au Canada ?

Le seul et unique conseil que je retiendrais : quand faut y aller, faut y aller, alors… on y va ! C’est bête, c’est simple, mais c’est comme ça que je vois les choses. Cela faisait deux ans et demi que nous avions en tête ce voyage. Nous l’avons pensé, imaginé, préparé… Mais il est presque impossible (pour nous en tout cas) de préparer un tel séjour dans les moindres détails. Alors quand le jour J du départ est arrivé, nous nous sommes lancés.

Avant-séjour…

Avant de partir, nous savions que nous voulions acheter un van, arriver à Calgary, aller jusqu’à Vancouver puis traverser le Canada pour rejoindre le Québec. Nous avions un peu d’argent de côté et de toute façon, nous allions continuer à télé-travailler durant notre séjour. Voilà en gros notre préparation.

Nous avons acheté nos billets d’avion, puis une assurance santé (fortement recommandée pour tout séjours là-bas et obligatoire pour les PVT), et le voyage se concrétisait vraiment !

Road trip au Canada - les Rocheuses - IcefieldParkway - Alberta

Les sublimes paysages des Rocheuses, Icefield Parkway, Alberta

Sur place…

L’achat du van

Le choix d’acheter un van sur place, du côté de Calgary, fut un grand pari. En arrivant au mois de mai, nous étions à la recherche d’un véhicule aménagé à peu près en même temps que tout le monde : fin de l’hiver + arrivée des beaux jours + les grands espaces canadiens = tout le monde veut voyager en van ! Mais avec la crise de la Covid, les PVTistes étaient moins nombreux pendant deux années, donc moins de vans sur le marché. Le marché était relativement tendu et c’était la règle du premier arrivé premier servi qui primait.

Après de nombreuses recherches sur Kijiji (Leboncoin local), sur la Market Place de Facebook et quelques visites infructueuses à Calgary, nous avons dû nous rendre à Edmonton (4h de route de Calgary environ) pour trouver enfin notre véhicule. Nous voulions un véhicule qui roule, dans lequel nous pouvions dormir. Nous avons dû faire quelques compromis comme les sanitaires, la cuisine ou encore le nombre de kilomètres pour rentrer dans notre budget.

L’assurance

Une fois le van trouvé, il a fallu l’assurer… Et là, la galère commence ! Avec notre visa touristique et nos permis français et internationaux, on a un peu ramé. Nous avons démarché des dizaines d’assurances pour en trouver une qui accepte de nous assurer. Mais cette assurance a un prix… Au Canada, vous payez l’assurance pour une année pleine, cela fait donc un certain budget à sortir, surtout en Alberta (les prix peuvent doubler voire tripler en fonction de la province où vous êtes). Plus de 4000 CAD (dollar canadien) l’année pour deux conducteurs. Heureusement, nous ne restions que cinq mois ; les sept mois restants nous ont été remboursés au prorata.

Le contrôle technique

Autre dépense, non obligatoire mais importante, c’est le « mechanical check ». Il faut savoir qu’il n’y a pas de contrôle technique obligatoire au Canada. Il est donc fortement recommandé, avant d’acheter un véhicule, de faire un mechanical check afin de s’assurer que tout est en ordre et d’avoir une idée des éventuelles réparations à prévoir. Il faut compter un peu plus de 100 CAD.

Une fois que tout était en ordre, nous nous sommes rendus dans un bureau qui délivre les plaques d’immatriculation pour aller chercher la nôtre ! Nous avions seulement besoin d’un document signé par le vendeur et par nous, ainsi que notre assurance et le tour était joué.

Road trip au Canada - Ile Aux Foins, Nouveau Brunswick

Sur la très inspirante Île aux Foins, Nouveau Brunswick…

Après-séjour…

Pour la revente, les démarches sont un peu plus simples. Nous avons posté l’annonce sur Kijiji et Facebook. Malheureusement, nous avons revendu notre van à la même période que tout le monde et à un moment où les gens ne sont pas forcément à la recherche d’un van avec l’hiver qui s’en vient.

Étant donné que nous étions un peu pressés (nous avions prévu deux semaines à Montréal pour trouver quelqu’un avant de nous envoler pour la France) et que notre van était immatriculé en Alberta, nous avons fait la démarche de lui faire passer l’inspection mécanique, obligatoire pour l’immatriculation dans une autre province. Normalement, cela est réalisé par l’acheteur mais nous voulions simplifier les démarches.
Finalement, c’est une personne qui partait à Calgary qui nous l’a repris ; il n’a donc pas eu besoin de l’inspection mécanique et il est retourné « presque » chez lui !

Côté budget, combien faut-il compter pour un tel road trip en van au Canada ?

À notre retour, nous avons fait les comptes de ce que ce voyage nous a coûté. Nous en avons eu pour un peu plus de 18 000 EUR pour cinq mois et pour deux personnes.

Environ 50% étaient les frais du quotidien (courses, essence, logements, restaurants, …). Les frais liés au véhicule se sont élevés à 30% du budget ; le reste se répartit entre les billets d’avion, l’assurance, les activités que nous avons payées sur place ou encore les trois semaines d’Airbnb que nous avons dû prendre à notre arrivée.

Les anecdotes « crousti » de votre road trip

Road trip au Canada - La route Squamish Whistler

Incontournable pause photo sur la route Squamish Whistler !

Qui a le plus conduit ?

Quelle question ! Romane bien sûr ! 😉

Quelle a été la chanson / le livre / le podcast de votre road trip ?

Nous adorons écouter des podcasts sur la route, surtout ceux dédiés au développement de son entreprise, où des entrepreneurs viennent raconter leur histoire et celle de leur boîte. Mais sur les routes canadiennes, nous avons surtout écouté de la bonne vieille country, de la vraie country d’Amérique. On ne peut pas faire plus cliché, mais on a tellement aimé cette ambiance ! Un petit aperçu :

  • Pour un moment calme : Crooked Teeth de Zach Bryan
  • Mon coup de cœur : Rolling Stone de Lainey Wilson
  • Pour une soirée romantique autour du feu : Ghost Town de Sam Outlaw
  • Pour un peu de pep’s : 23 de Chayce Beckham
  • THE chanson incontournable pour un road trip : Hotel California des Eagles

D’après-vous, quel est le souvenir le plus kitch à rapporter de cette destination ? Et surtout… L’avez-vous rapporté ?

Après un road trip en van tel que le nôtre, on ne pouvait pas revenir sans notre plaque d’immatriculation ! En effet, au Canada, la plaque d’immatriculation est liée à une personne et non à un véhicule. Nous avons donc notre propre plaque qui trône fièrement chez nous et qui nous rappelle tous les jours ce que nous avons vécu là-bas.

Nous n’avons pas échappé aussi à la chemise à carreaux de bûcheron, notre famille non plus d’ailleurs ! Mais elles sont tellement agréables et chaudes qu’on comprend maintenant cet engouement pour ce vêtement.
Tout comme les sablés en forme de feuille d’érable et fourrés au beurre d’érable. Impossible de revenir du Canada sans quelques boîtes !

Et inversement, avez-vous ramené un souvenir sentimental ?

Oui, un carnet de voyage qui me servait de journal de bord. Chaque jour, je notais notre étape, ce que nous avons fait, où nous avons dormi, ce que nous avons mangé, … Bref des petits détails qui s’effacent de nos mémoires avec le temps mais qui permettent de revivre ce voyage lorsqu’on les relit.

En plus de ce carnet, on m’avait offert une petite imprimante portable avant notre départ. Chaque soir, j’imprimais donc des photos souvenirs qui étaient autocollantes et qui ont permis d’illustrer ce séjour. Un souvenir unique et si précieux à nos yeux ! Pour ceux que ça intéresse, voici la référence du carnet de voyage ainsi que de l’imprimante de voyage HP.

Des précautions particulières quant à la gestion des moustiques et autres petites bêtes ?

Oh my god ! Les moustiques canadiens ne sont pas une légende ! Ils sont petits, tenaces et piquent à travers tous les vêtements et sur tout le corps, des cheveux aux pieds ! Mais vraiment ! Alors si nous avons un conseil à donner : acheter des produits sur place. Pour le coup, ils sont efficaces contre les moustiques canadiens. Vous pourrez aussi trouver des petites moustiquaires individuelles pour mettre sur un chapeau par exemple, idéal en randonnée.

Et un autre conseil : si un moustique rentre dans votre van, débarrassez-vous en avant de dormir, sinon vous serez son festin pour toute la nuit !

Road trip en van au Canada : votre retour d’expérience

Cabot Trail, Nouvelle Écosse

La côte sauvage de Cabot Trail, Nouvelle Écosse

Si c’était à refaire, que feriez-vous différemment ?

Pas grand chose ! Avec la connaissance du pays maintenant, nous pourrions revoir certaines durées de visite : passer plus de temps à un endroit et moins à d’autre.

Ou aussi, dormir encore plus dans des campings des parcs nationaux et provinciaux. C’est ici que nous avons passé nos plus belles soirées et que nous avons nos plus beaux souvenirs.

Sinon, le voyage en lui-même était tellement parfait que s’il fallait le refaire tel quel, on le ferait sans hésiter, avec ses joies et ses petites galères ! Car finalement, le voyage est un tout.

De prochains projets voyages ?

Revenir au Canada of course ! Malgré nos cinq mois de voyage, nos neuf provinces traversées et nos 23 000 km parcourus, nous sommes très loin d’avoir tout vu. Le Yukon, Terre-Neuve-et-Labrador, Churchill ou encore la Côte Nord au Québec sont des endroits qui nous attirent pour de futurs séjours !

Sinon l’appel de la Nouvelle-Zélande se fait ressentir pour Mathieu. Alors je pense que notre prochain gros voyage sera le pays du long nuage blanc. Mathieu se fera un plaisir de me faire visiter ses endroits préférés 🙂

Votre bilan : le mot de la fin ?

Aller au bout de ses rêves ! Réaliser un rêve n’est pas donné à tout le monde, encore faut-il s’en donner les moyens. Mais la satisfaction, la reconnaissance et la fierté qu’on en retire n’a pas d’égal. Ces expériences nous construisent, nous ouvrent les yeux et surtout, elles resteront gravées à jamais dans nos mémoires.

Durant un tel séjour, nous avons rencontré de belles personnes, visité de magnifiques lieux, nous nous sommes construits des souvenirs uniques et surtout, nous avons su braver certaines épreuves, nous rendant encore plus forts.

Un road trip en van au Canada n’est pas un long fleuve tranquille, mais plutôt la plus belle des rivières avec ses rapides, ses rochers et ses méandres. Bonne nouvelle : l’être humain s’adapte parfaitement à chacune de ces situations si l’on ose sortir de son confort et de son quotidien !

En tout cas, nous souhaitons à toutes les personnes rêvant de voyager, au Canada ou non, de réaliser leur rêve !

 

Road trip en van au Canada - Parc Forillon, Gaspesie

Dans le Parc Forillon, Gaspesie


Pour aller plus loin et tout connaitre du road trip en van au Canada de Romane et Mathieu, suivez les sur les réseaux sociaux :

Romane et Mathieu ont par ailleurs rédigé un Guide de voyage sur le Canada.

Pour encore plus d’inspirations, découvrez aussi l’Interview Road trip au Canada d’Eloïse et Mégane !