fbpx

Conception graphique - Logo

Notre newsletter

Photographie de stock - La photographie

Le Village de Gracia

Views 200

ROUTE DE GRACIA

Un petit village dont les habitants sont très fiers, Gracia a longtemps était considérée comme une entité à part de Barcelone.

Marché gracia à Barcelone

Le développement de l’agglomération aidant, Gracia a d’abord simplement jouxté Barcelone, pour finalement y être intégré. Même si le très fort développement de Barcelone, empêche aujourd’hui de voir, du haut de cette colline, la mer (c’était encore possible il y a moins d’un siècle), aujourd’hui encore, une populaton locale à forte identité, loin des hordes de touristes déambulant sur Les Remblas, vous permet de savourer architecture, petits bars, restaurants, artistes, littérature,…

C’est un quartier qui a subi de plein fouet la Guerre civile de 1936. Théâtre du déchirement de la population espagnole, après la 2nde République, Franco, avec l’aide des italiens et de Mussolini, va pilonner le quartier, repère des mouvements de gauche (socialistes et anarchistes). Une grande confusion règne et la population va payer, très cher, cette guerre. Témoin les refuges anti-aériens creusés à la pioche à plus de 15 mètres sous terre, pour protéger la poulation civile, prisonnière des combats, entre d’abord républicains et fascistes, puis entre anarchistes et tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à de la droite.

Bref de très nombreux intellectuels ont été obligés de fuir et de s’exiler, pour la plupart en France, tels Josep Pla, Mercè Rodoreda,… De très vives séquelles sont restées dans la mémoire collective très bien transcrites dans « la Place du Diamant » de Mercè Rodoreda.

La guerre civile est lourde de conséquences: un pays déchiré, des Catalans mis au pas par Franco et une dictature qui va ralentir le développement social et économique du pays pendant près de 40 ans.

1936 guerre civile

Pour revivre, l’espace de quelques heures, cette atmosphère de village, et tenter d’humer cette période révolutionnaire où les intellectuels se sacrifiaient pour la cause démocrate, une association de guides officiels sur Barcelone www.itineraplus.com.

Et pour achever cette promenade, rendez-vous au Café Bar La Violeta, petit bar de Gracia, encore dans son jus de 1936.

Bar la violeta

La Violeta

Sant Joaquim, 10-12 – 08012 Barcelona Tél 93 218 92 35

Ouvert de Lundi à Samedi de 7h30 à 22h00.

Arnaud Calteau