fbpx

logo-trvlr-media-voyage

Notre newsletter

Image Alt

Voyager aux Etats-Unis que voir et que faire ?

Notre guide de voyage pour les Etats-Unis

Situés en Amérique du Nord, les États-Unis, ou USA sont bordés au nord, par le Canada et au sud, par le Mexique. En termes de superficie, le pays représente à peu près 20 fois la France et dispose de 20 000 km de côtes… ce qui en fait le 3ᵉ plus grand pays du monde. Cet immense territoire est constitué de 50 états et 1 district. Quand on parle des États-Unis, il faut aussi penser à l’Alaska et aux îles Hawaï. Vous devez alors vous douter de l’hétérogénéité des paysages qui les composent. C’est pourquoi, il faudrait plus d’une centaine de voyages pour tous les apprécier. La diversité ne s’arrête pas aux différents reliefs mais également aux différents climats. En effet, presque tous les climats y sont représentés. 

Il est impossible de parler des États-Unis sans parler des grandes villes qui ont un rayonnement à l’international. Elles disposent toutes d’une identité bien marquée, on peut penser à New York, San Francisco, Los Angeles, Las Vegas, Chicago, La Nouvelle-Orléans, ou encore Miami… Toutes très reconnaissables ! L’attrait de ce pays passe aussi par les 40 majestueux parcs nationaux que l’on peut découvrir d’Ouest en Est, allant des canyons, aux grands lacs, en passant par les montagnes et les volcans. Un pays qui ne cessera jamais de vous émerveiller ! 

Voyager aux Etats Unis : Que voir et que faire ?

Voyager aux Etats-Unis, à la découverte de ses buildings, de ses grands espaces, de ses paillettes ou de ses stars de cinéma, c’est partir à la rencontre de l’immensité, de la modernité, et de nos racines communes. C’est aussi regarder dans une boule de cristal et tenter de mieux appréhender ce qui nous attend peut-être dans quelques années… Modèle ou repoussoir, la société américaine n’en est pas moins la référence commune à l’aune de laquelle toute société se définit. Alors impossible de comprendre le monde dont lequel on vit sans un séjour en Amérique…Et si cela ressemble à New York, personne ne dira non !

Tout le monde rêve d’aller un jour aux Etats-Unis, le pays de l’or et des pionniers, là où les rêves deviennent des réalités. C’est pourquoi, franchir l’Atlantique pour un séjour en Amérique est une expérience formidable. On a l’impression de partir à la découverte d’une nouvelle culture, d’une nouvelle langue et d’un autre monde. Effectivement, les Etats-Unis sont considérés comme un monde à part entière. Première puissance mondiale, ce pays offre une image modèle aussi bien en art de vivre qu’en technologie. Bien trop vaste, il faut néanmoins s’organiser pour visiter les Etats-Unis d’Amérique. Si vous allez au nord, vous pourrez aller à Washington et dans la contrée du Montana. Les monuments historiques à découvrir sont nombreux : La coupole, Le Lincoln Mémorial, et le Washington Monument créé en Hommage à Georges Washington. A l’est, vous profitez de la plage et du soleil quasi présent de la Californie. Woody Woodpacker vous y attend à San Francisco, la route des stars vous accueille dans le monde des stars de Hollywood et vous verrez enfin à quoi ressemble le fameux Beverly Hills. Au sud vous profitez du décor féerique des ranches du Texas, vous pourrez même faire la connaissance d’un cow boy. Au sud est, vous jouissez du bon climat et de l’ambiance de vacances de la Floride. Vous passerez certainement des moments de détente et de rêves au bord des plages de Palm Beach ou de Miami. Et à l’est, vous admirerez la fameuse statue de la liberté offerte par la France et ferez des promenades inoubliables dans le grand Central Park. Vous pourrez également monter au somment de l’Empire State Building et admirer la vue environnante.

A savoir avant votre voyage aux Etats Unis :

  • Langue officielle : Les États-Unis n’ont aucune langue officielle. L’anglais est tout de même la langue officielle de 32 états sur 50. Les autres langues les plus parlées sont l’espagnol et le chinois. 
  • Monnaie : La monnaie officielle des États-Unis est le Dollar américain. 1 Dollar américain équivaut à peu près à 0,85 €.
  • Population : Les États-Unis sont le 3ᵉ pays le plus peuplé au monde, cependant bien loin derrière l’Inde et la Chine. 
  • Fête nationale : La fête nationale des États-Unis est le 4 juillet. En raison, du 4 juillet 1776, jour où la Déclaration d’Indépendance a été adoptée.

Que voir aux Etats-Unis entre plages de Miami et les deserts du Grand Ouest :

Destinations, activités et excursions

Nos guides de voyage pour les Etats-Unis pour ne rien louper des incontournables :

Nos conseils pour organiser votre voyage votre voyage aux Etats Unis

Que voir et que faire à New-York :

Première et incontournable étape : New-York. Une ville tant chantée et célébrée, que nous connaissons tous déjà par le biais des séries TV, et qui n’en finit pas d’étonner par ses richesses, sa diversité et son ouverture multiculturelle. Malgré les 5800 km, soit les 8 heures d’avion qui la séparent de la capitale française, la grosse pomme attire toujours de nombreux voyageurs. Si l’évasion était autrefois un privilège pour quelques-uns, aujourd’hui un vol pour New York est facile et accessible à tous. Le comparateur de vols, vols24.fr vous propose un large choix d’offres de billets d’avion parmi plus de 750 compagnies aériennes internationales.

Le rythme trépidant, le mélange de business (Financial district), de culture et d’art de rue, comme le dynamisme de New York transparaissent jusque dans le métro qui vous trimbalera 24h/24 dans les différents quartiers de la mégapole (Subway :have a good ride). Commencez par le village, au cœur de Manhattan et de la grosse pomme (The big apple : mais pourquoi ? un mystère/notre enquête). Foyer historique de la vie intellectuelle new-yorkaise, ce quartier accueille aujourd’hui le campus universitaire et nombre d’institutions de la vie nocturne de la ville (Le village). Autre quartier de Manhattan à découvrir : Midtown, le quartier des affaires et des fameux grattes-ciels, où se pressent les touristes (Midtown). Outre les grands classiques comme l’empire state building, vous y découvrirez un quartier éclectique et cosmopolite. Au milieu de cette jungle urbaine, Central Park est un véritable poumon vert qui fait partie du quotidien de tout New-Yorkais et offre une infinité d’attractions sportives et culturelles ( Central Park). Les stars quant à elles, ont jeté leur dévolu sur le quartier tendance de SoHo, dont vous apprécierez les boutiques décalées et les bars concepts (SoHo : The place to be).

Ville de culture attirant les artistes les plus en vus de la planète, New York regorge de musées incontournables tels le Met (metropolitan museum of art), le MoMa (Museum of modern art) ou encore le Brooklyn museum (Les musées : du classique à l’avant garde). Pour visiter quelques galeries d’art et se faire une idée de la créativité et du talent qu’attire New York, c’est dans le quartier de Chelsea qu’il faut poursuivre votre visite (Chelsea). Enfin, une escale dépaysante à Chinatown vous permettra de saisir la vitalité des communautés peuplant la ville (Chinatown).

Pour terminer votre journée en beauté, vous avez le choix entre un concert de jazz (jazz à New York ; Harlem) ou une soirée de jet setter (nightlife à New York) ! Le lendemain, la tradition du dimanche est de se rendre à un brunch animé et arrosé qui durera toute la journée… Une expérience unique et très new-yorkaise (Le brunch) ! Et pour profiter pleinement de l’ambiance unique de New York, quoi de plus exceptionnel que de participer aux fêtes populaires d’Halloween (Halloween à New York) et de Thanksgiving (Thanksgiving, an American experience) ?

Que voir et que faire en Californie entre San Francisco & Los Angeles :

Les incontournables de San Francisco

Les différents quartiers de San Francisco se découvrent au gré des collines qui caractérisent la topographie de la ville (Les fameuses collines). A chacune son atmosphère propre et sa vue, sur la mer ou sur d’autres quartiers. Les paresseux, ou tout simplement les curieux, attraperont un cablecar pour atteindre le sommet (attraper un cable car). Pour les autres, exercez vos mollets, et c’est parti pour découvrir l’une des villes les plus déjantées de Californie !

Commencez votre visite par le quartier de North Beach, ancien quartier italien aujourd’hui débordant de cafés et restos branchés et originaux (North beach). De là rendez-vous au Fisherman’sWharf pour y voir les fameux phoques du port de San Francisco, l’une des principales attractions de la ville (phoques de San Francisco)! Fisherman’s Wharf est aussi le point de départ des ferries proposant une excursion à Alcatraz, la mystérieuse île qui abritait la prison légendaire (excursion à Alcatraz). Vous pouvez ensuite visiter le quartier chinois de San Francisco (Chinatown), le quartier gay de Castro ou le quartier « mission district », véritable village latino idéal pour faire du shopping (Mission district). Autour de Haight Street, le quartier hippie de San Francisco réjouira les fans des années 60 (La hippie attitude). Les amateurs d’art contemporain iront quant à eux faire un tour au Moma, l’excellent San Francisco museum of modern art (Les musées de San Francisco). Le dimanche, laissez-vous tenter par un brunch dans l’élégant quartier de Fillmore street (Fillmore street). Emblème de la ville, le Golden Gate Bridge, qu’on vous conseille de traverser à pied, offre une vue imprenable sur la ville (Golen Gate Bridge). Mondialement connue, la Gay Pride de San Francisco est une immense fête populaire qui se déroule tous les ans au mois de juin. Profitez de l’occasion pour admirer la parade flamboyante et comprendre l’esprit progressiste et anti-conformiste qui caractérise San Francisco (Gay Pride).

Les incontournables de Los Angeles

Los Angeles, c’est avant tout la fashion attitude d’une ville ensoleillée et un temple du divertissement. La station balnéaire de Santa Monica avec son centre piéton bordé de palmiers et sa longue plage de sable blanc peuplée de surfeurs bodybuildés (Santa Monica) vous en donnera un premier aperçu. Un peu plus au sud, le luxe cède la place à l’ambiance hippie et afro de Venice beach (Venice Beach). Une petite touche de culture dans ce monde frivole ? Visitez le Getty Museum et l’ambiance particulière de ses jardins peuplés de constructions post-modernes (Getty Museum). Moins connu des touristes, le Farmers Market est une destination prisée des habitants de la vallée de Los Angeles, avec son marché couvert, ses allées piétonnes et son tramway. Idéal pour un brunch dominical dans un cadre kitsch à souhait (Le Farmers market)!

Ceux qui aiment strass et paillettes seront au paradis, entre les villas des richissimes habitants de Beverly Hills (Beverly Hills), les stars de cinéma d’Hollywood (Hollywood) immortalisées sur les étoiles du « walk of fame », et le lèche vitrine sur Rodeo Drive, l’avenue la plus chic de Los Angeles (Rodeo drive sans le sou) ! Le soir venu, offrez vous une soirée de star à Sunset Boulevard (Sunset Boulevard). Enfin, assister à l’enregistrement d’une émission de TV dans un studio Hollywoodien vous permettra d’approcher vos idoles de près (Studio TV à Hollywood).

Que voir et que faire en Floride

La Floride est surtout réputée pour ses plages paradisiaques, son soleil et ses parcs à thèmes. Notre série de reportages vous présente un circuit longeant la côte de la péninsule pour découvrir les principaux attraits de la Floride. Première étape : la ville de Saint Augustine au Nord-Est de l’Etat, où vous découvrirez l’histoire de la Floride et des premiers colons espagnols (Saint Augustine, la plus vieille ville des Etats-Unis). Nous vous emmenons ensuite à Daytona Beach, ville connue pour ses voitures de courses, ses immenses plages bordées de palmiers, et ses soirées étudiantes du printemps (Daytona Beach). Un peu plus au sud, une escale à Cape Canaveral vous permettra de tout savoir sur la conquête spatiale américaine. Le Kennedy Space Center est situé au cœur d’un parc naturel de toute beauté (Cape Canaveral). C’est ensuite Miami et l’exubérante pointe sud de la Floride que nous vous invitons à découvrir : les flambeurs s’en donneront à cœur joie dans cette ville cosmopolite qui accueille surfeurs et millionnaires en tout genre (Miami). En face, un petit goût de Caraïbes vous enchantera dans l’archipel des keys : plongée sous marine, jardins tropicaux, marina et plages enchanteresses se succèdent dans cette myriade d’îles qui attire de nombreux touristes (l’archipel des keys).

Autre attraction de la Floride, les marécages du parc naturel des Everglades qui accueillent une faune sauvage impressionnante et principalement des alligators (les everglades). En remontant le golfe du Mexique, vous serez charmés par les petites stations balnéaires, comme Naples. Les îlots environnants sont une véritable invitation à la croisière (Naples et Marco Island). Encore peu touchée par le tourisme de masse, l’île de Sanibel offre des plages magnifiques et une réserve naturelle surtout peuplée d’oiseaux tropicaux. (Sanibel Island). Une autre spécialité de la Floride réside dans les immenses parcs à thèmes qu’elle propose. La ville de Tampa en est un bel exemple avec son safari/fête foraine qui attire de nombreuses familles. Mais la ville reine dans ce domaine est bien Orlando, avec Disney World et une dizaine d’autres parcs à thèmes qui drainent chaque année des millions de touristes (Orlando). Non loin de là, les musées et galeries de peinture de St Petersburg prouvent que si la Floride est un temple du divertissement, la culture et la curiosité artistique n’en sont pas moins dignement représentés. (Tampa et St Petersburg). Le « Sunshine State » n’a jamais si bien porté son nom!

Visiter, que voir et que faire à Washington ?

Située sur la côte atlantique, au Nord-Est du pays, entre le Maryland et la Virginie, Washington D.C (district de Colombia) est, depuis 1800, la capitale des États-Unis. Son nom, correspond à celui du premier président des États-Unis, Georges Washington. Construite ex-nihilo pour objectif de devenir la capitale fédérale des États-Unis, D.C n’est pas un état mais un district. À ce titre, on y retrouve de nombreuses institutions américaines, telles que la Maison Blanche, le Capitole, la cour suprême… Hormis ces monuments impressionnants, la ville est connue pour ses universités de renommée mondiale, comme Georgetown, ses mémoriaux (Lincoln Memorial), et ses musées (National Air and Space museum). Elle dispose également de la plus grande bibliothèque au monde.  

Anglophone à hauteur de 83%, puis majoritairement hispanophone et enfin sinophone (chinois). Baignée par un climat tempéré et des saisons bien marquées, la ville connaît des températures oscillant entre 0°C et 12°C en hiver et + 32 °C au cœur de l’été. Washington bénéficie d’un ensoleillement élevé toute l’année. La ville dispose de 3 aéroports principaux dont 2 internationaux situés, en dehors de la ville. 

La Maison Blanche à Washington… il ne faut surtout pas manquer pareille occasion pour la visiter, elle est l’un des monuments les plus réputés du pays. Résidence officielle de la famille présidentielle depuis 1800, elle fut construite par James Hoban en 1792, quelques années après la création du District de Columbia en 1790. A quoi doit-elle son nom ? Le nom de l’illustre maison n’a pas été désigné comme ayant une signification particulière, en fait, la résidence présidentielle fut appelée ainsi depuis 1814, lorsqu’après un tragique incendie provoqué par les Anglais, on a peint les murs en blanche pour cacher les murs carbonisés. Dès lors, de nombreuses améliorations ont été apportées à la maison blanche pour donner finalement le résultat qu’on voit aujourd’hui : la maison a été élargie sur les cotés et on a remplacé la construction en bois d’antan par des murs de béton et des poutres en métal. L’édifice comprend actuellement 132 pièces, les appartements de la famille présidentielle, les appartements des membres du congrès présidentiel, les bureaux du président et le bunker au sous sol. La Maison blanche ouvre ses portes au public quotidiennement pour une visite d’une demi-heure. La visite est gratuite mais il faudra arriver à l’avance pour avoir un billet d’entrée car même si la maison distribue plus de quatre milles billets d’entrée par jour, souvent, on se retrouve nez à nez avec un guichet fermé ! Pourtant une telle aventure mérite bien quelques heures d’attente non ?